Monaco-Zénith, le moment de vérité pour l'ASM

C'est ce mardi soir que l' joue son avenir en . Deuxième du groupe C, le club de la Principauté doit s'imposer ou décrocher un match nul contre le afin de se qualifier pour les huitièmes de finale de la compétition. En revanche, une défaite et il en sera fini de la C1 pour les hommes de .

Monaco

Oubliés ses précédents résultats, Monaco ne sera jugé que sur une seule rencontre décisive pour la qualification en huitièmes de finale de la Ligue des champions. Deuxième du groupe C avec huit points, le club monégasque accueille justement l'équipe qui pourrait le priver de la phase finale, à savoir le Zénith Saint-Pétersbourg qui ne compte qu'un point de retard. A Louis-II, les calculs sont simples : une victoire ou un nul et les coéquipiers de rejoindront le , alors qu'une défaite l'éliminera de la compétition et l'enverra en Ligue Europa.

Pour ce match à quitte ou double qui, quelle que soit l'issue, changera la suite de sa saison, Monaco peut devenir le premier club à se qualifier pour la phase à élimination directe en ayant inscrit que deux petits buts. Mais à entendre , l'ASM ne calculera pas. "On va jouer ce match pour gagner, pas pour assurer le nul, prévenait l'attaquant français en conférence de presse. On a envie de faire un grand match. La qualification est l'un de nos objectifs cette saison."

Se méfier du Zénith


Désireux de renouer avec la tradition d'une double présence tricolore en huitièmes de finale de la Ligue des champions, ce qui constituerait une première depuis cinq ans et le duo Lyon-, Monaco s'appuiera notamment sur Jérémy Toulalan, une fois de plus titularisé en défense centrale pour pallier à la suspension de , et Dimitar Berbatov, double buteur le week-end dernier à Toulouse (2-0).

"Depuis le mois d'août, on entend que l'ASM n'a pas les moyens de se qualifier pour les huitièmes. On est en position de démontrer le contraire", lâchait Leonardo Jardim. Il ne faudrait pourtant pas oublier la qualité de l'écurie russe entraînée par un autre Portugais, , largement en tête de son championnat et jouissant d'une grosse expérience sur la scène européenne. "Le Zénith est une équipe solide avec beaucoup de grands joueurs, notamment ", reconnaissait Germain. Aux alentours de 22h30, Monaco sera-t-il au zénith ou en enfer ?
Article précédent Le Real insiste pour Lu... Article suivant Monaco-Zénith, Liverpoo...