Le top 5 des campagnes européennes du PSG

Certes, Paris sort d'une semaine à deux revers qui a plongé le club dans une période trouble. Pour autant, les ambitions des dirigeants parisiens n'ont pas évolué : ces souhaitent voir leur équipe remporter un troisième titre de Champion de France consécutif, et atteindre enfin le dernier carré de la , après deux échecs consécutifs en quarts de finale. Pour cela, et ses coéquipiers devront terrasser , l'adversaire de taille que leur a réservé le tirage au sort des huitièmes de finale de la compétition. Un éventuel succès face aux hommes de Mourinho permettrait au de s'offrir une belle revanche sur le club londonien, qui l'a éliminé lors des quarts de finale de C1 l'an passé, mais également d'écrire une nouvelle page de son histoire européenne, débutée au début des années 80. Retour sur cinq campagnes continentales qui ont marqué l'histoire du club parisien.

Javier Pastore

82-83 : la première campagne européenne


Vainqueur de la en 1982, le PSG du président Francis Borelli découvre l'ambiance des grandes compétitions européennes avec gourmandise. , et leurs coéquipiers disposent facilement des Gallois de Swansea en huitièmes de finale (1-0/2-0), avant de chuter au tour suivant face au club belge de Waterschei (2-0/0-3) malgré la présence de 49 575 supporteurs - record d'affluence - lors du match aller au .

92-93 : Paris s'offre le grand


Paris vit l'une des plus belles épopées européennes de son histoire et justifie le recrutement ambitieux (, , , Georges Weah...) mis en place par l'actionnaire principal Canal +, depuis le rachat du club en 1991. Tombeurs de lors des 1/16èmes de finale de la Coupe , puis d' au tour suivant, les hommes du technicien portugais Arthur défient le grand Real Madrid au stade des quarts de finale. Au terme d'un scénario incroyable, qui voit les Parisiens l'emporter 4-1 au Parc des Princes après avoir été battus 3-1 à l'aller, le PSG atteint les demi-finales d'une compétition européenne pour la première fois de son histoire. Le club de la capitale chutera finalement face à la aux portes de la finale.



96 : Le PSG remporte la Coupe des coupes


conclut en beauté son aventure sur le banc du PSG. Demi-finaliste de la Coupe des coupes en 1994 (défaite face à ) le club parisien poursuit son histoire d'amour avec cette compétition aujourd'hui disparue. Lors de la saison 95-96, le titre de champion de France échappe au Brésilien Rai et ses coéquipiers, qui se vengent sur la scène continentale en offrant au PSG le premier (et unique à ce jour) trophée européen de son histoire. Après avoir éliminé successivement le , et le , Paris dispose du Rapid Vienne lors de la finale (1-0), grâce à un coup-franc magistral du défenseur N'Gotty.



97 : Le brise les rêves parisiens

watch?v=6lvbtsRmpNM
Vainqueur de la C2 un an plus tôt, le PSG assume parfaitement son statut de tenant du titre, en réalisant un parcours parfait qui le voit successivement éliminer , l', puis , lors des demi-finales. La finale de Rotterdam oppose les troupes de l'entraîneur brésilien au grand de , Guardiola et . Malgré une excellente prestation, le club de la capitale s'incline sur un pénalty du buteur auriverde (1-0), qui met fin à ses espoirs de doublé en C2.

2014 : Le PSG atteint les quarts de finale de la C1 pour la deuxième saison consécutive


Eliminé de justesse par le FC Barcelone lors des quarts de finale de la précédente édition, le Champion de France en titre fait son retour sur la scène européenne avec l'ambition de franchir un nouveau cap. Les premières sorties du PSG en Ligue des champions confirment que le club de la capitale fait bien partie du gratin européen : les hommes de terminent aisément en tête de leur groupe de qualification (13 points sur 18 possibles) avant d'écraser le , lors des huitièmes (4-0/2-1). Opposé à Chelsea en quarts de finale, le PSG domine le match aller au Parc des Princes (3-1) et entrevoit l'accession au dernier carré. Malheureusement, l'Argentin et ses coéquipiers craquent lors du match retour, perdu 2 à 0 sur la pelouse de Stamford Bridge. Pour la seconde saison consécutive, les dirigeants qatariens du club de la capitale doivent remiser temporairement leur rêve ultime de voir enfin le PSG soulever le plus prestigieux des trophées européens.

Article précédent Match Ajaccio - PSG en ... Article suivant PSG : Blanc retient la ...