Une bouffée d'air frais nommée Arsenal pour Cavani ?

La saison d' s'apparente, en quelque sorte, à des montagnes russes. L'attaquant a alterné le bon et le moins bon au . voudrait profiter de cela afin de le déloger en janvier.

Edinson Cavani

Des buts et des questions. Depuis le coup d'envoi de cet exercice 2014/2015, "El Matador" a marqué 13 buts en 26 matches toutes compétitions confondues pour le compte du PSG. Autrement dit, le bilan comptable d'Edinson Cavani est positif dans l'ensemble et pourtant il est régulièrement critiqué par les médias voire même, de manière implicite, par son entraîneur . Ce dernier lui a souvent reproché de ne pas être assez efficace devant le but adverse. L'Uruguayen gâche beaucoup d'occasions nettes à ses yeux. Sur le terrain, Edinson Cavani a toujours autant de mal à briller lorsqu'il est aligné aux côtés de .

Depuis plusieurs années, le natif de Salto préfère évoluer à la pointe de l'attaque et ne pas être contraint d'occuper le couloir gauche ou droit en fonction des rencontres. La saison passée, l'ancien joueur de avait eu une discussion entre quatre yeux avec Laurent Blanc, mais aussi les dirigeants parisiens, pour faire part de son mécontentement. Au final, le Cévenol avait convaincu "El Matador" du bien-fondé de son positionnement sur le rectangle vert. Face à samedi dernier (0-0, 19e journée de ), Edinson Cavani avait été remplacé par dès la 65e minute de jeu.

Il avait clairement rendu une mauvaise copie... dans le couloir gauche de l'attaque francilienne. Forcément, la question qui concerne l'avenir du goleador au Parc a ressurgi alors que le jour de Noël se profile. Si on se réfère au Daily Express et à d'autres médias britanniques, on apprend qu'Arsenal serait prêt à sortir le grand jeu à "El Matador" au cours du mercato hivernal. Cela pourrait se traduire par une offre d'environ... 64 millions d'euros signée . A l'Emirates Stadium, le footballeur sud-américain pourrait être aligné aux côtés du "pivot" sur le front offensif. Le mercato hivernal pourrait être animé en ce qui concerne Edinson Cavani qui est plongé dans un brouillard épais au PSG.
Article précédent PSG : Pjanic, le souhai... Article suivant PSG : De Bruyne, le pro...