En 2015, ces footballeurs vont profiter des joies de la retraite...

A quelques heures de tourner la page 2014, TopMercato rend un hommage bien mérité à ces stars du ballon rond, qui, à l'image de , ont choisi de raccrocher les crampons cette année.

Juninho

Thierry Henry


Annoncée mi-décembre, la retraite du meilleur buteur de l'histoire des Bleus (51 buts) a fait couler beaucoup d'encre dans toute l'Europe. Un buzz logique, pour cet attaquant hors du commun qui a terminé à sept reprises parmi le top 10 des prétendants au . Après avoir fait le bonheur de cinq clubs différents (Monaco, Juventus, , Barcelone, New York Red Bulls), et porté le maillot des Bleus à 123 reprises, " Titi " a décidé de dire stop, à 37 ans, pour se consacrer à de nouvelles activités. Engagé comme consultant de luxe par la chaîne anglaise Sky Sports, il devrait également faire une première apparition cinématographique à l'été 2015. Avant, pourquoi pas, de revenir au terrain, ou plutôt, au banc de touche, puisque l'ancien Gunner n'a jamais caché son attirance pour le management.




Après un dernier tour de piste en , du côté de l', Eric Abidal (35 ans) a décidé d'emboîter le pas à son ancien coéquipier chez les Bleus en annonçant sa retraite au terme de la phase aller du championnat hellénique. Découvert à l'ASM au début des années 2000, le latéral gauche reconverti stoppeur a connu une carrière riche en titres. Son palmarès exceptionnel (7 championnats, 2 ) Abidal l'a essentiellement forgé lors de ses passages à (2004-2007) puis au (2007-2013) à l'époque où ces deux formations dominaient leurs championnats respectifs. Moins en réussite avec les Bleus - sa participation à la grève de Knysna en 2010 demeure une tâche indélébile - Abidal peut tout de même se satisfaire d'avoir atteint la finale de la 2006 sous le maillot tricolore. Par-dessus tout, son nom restera associé pour longtemps au magnifique combat que le joueur a mené pour poursuivre sa carrière de footballeur après l'annonce de sa maladie, une tumeur au foie, au début de l'année 2011.


Les supporteurs blaugranas n'oublieront pas le capitaine Carles Puyol de sitôt. Lancé chez les pros par en 1999, ce pur produit de la Masia barcelonaise s'est rapidement imposé comme l'un des patrons de la formation catalane, avec laquelle il a remporté six titres de champions d'Espagne et trois Ligue des champions. Sous le maillot de la Roja, Puyol s'est également forgé un palmarès de rêve, grâce à sa participation au retentissant doublé Euro 2008-Coupe du monde 2010. Gêné par des blessures récurrentes à partir de l'année 2011, il met un terme définitif de sa carrière de footballeur le 4 mars 2014, à 35 ans. Sans quitter le club de sa vie pour autant puisqu'il intègre immédiatement le staff barcelonais, en tant qu'adjoint à la direction sportive aux côtés de l'ancien portier espagnol, .

Carles Puyol


Après une saison 2013-2014 gâchée par les blessures du côté de Vasco da Gama, " Juni " a mis un point final à une carrière de 22 ans, débutée en 1992 sous les couleurs du club brésilien de Sport Recife. Repéré par la cellule de recrutement lyonnaise au début des années 2000, le milieu de terrain international brésilien débarque dans la capitale des Gaules à l'été 2001. Le début d'une histoire magnifique qui voit l'OL, emmené par son génial brésilien, remporter sept titres de champions de France consécutifs, entre 2001 et 2007. Au passage, Juninho inscrit 100 buts dont 44 sur coup franc, sa spécialité.




Après plus de deux décennies passées sous le maillot de (1991-2014) et près de 1000 rencontres disputées (963 exactement), le milieu de terrain gallois Ryan Giggs a mis un terme définitif à sa carrière en mai dernier. Un parcours exceptionnel qui l'a vu soulever deux Ligues des Champions à dix ans d'intervalle (1998, 2008) et 21 titres majeurs en Angleterre (13 championnats, 8 Coupes nationales) sous la houlette de son entraîneur et mentor, Ferguson. Après avoir assuré un court intérim (quatre matches) sur le banc des Red Devils suite au licenciement de , la légende de MU accompagne désormais Louis van Gaal en qualité d'adjoint.


Si le portier international n'a jamais eu l'occasion d'exporter son talent à l'étranger, " Micka " aura indéniablement marqué la division 1 française de son empreinte. Après un premier match professionnel joué à 17 ans et demi sous les couleurs du FC (1996-1997), il s'empare de la place de titulaire à 19 ans pour ne plus la lâcher jusqu'à son départ en 2006, avec un titre de champion (2001) et deux Coupes de France (1999, 2000) en poche. Landreau évolue ensuite au PSG (2006- 2009), à Lille (2009-2012) où il participe au doublé Championnat- 2011, avant d'achever sa carrière en Corse, sous le maillot du SC (2012-2014).



Durant cette dernière expérience, Landreau devient le recordman absolu du nombre de matches disputés en , avec 795 apparitions au sein de l'élite, entre 1996 et 2014. De quoi prendre une retraite bien méritée, qu'il annonce au terme de la saison 2013-2014. Comme beaucoup d'anciens joueurs, Landreau rejoint alors la scène médiatique, en devenant l'un des consultants vedettes de la chaîne Canal +. Un consultant particulièrement avisé, notamment lorsqu'il s'agit de décrypter les performances de ses anciens collègues portiers de Ligue 1.
Article précédent OL : Lacombe n'y croit ... Article suivant OL : un attaquant messi...