L'hommage à Charlie, la confirmation face à Bastia, le trio Motta-Lavezzi-Cavani... Blanc n'a rien oublié

Comme prévu, l'entraîneur du Paris Saint-Germain, , a fait un tour d'horizon complet de l'actualité. Le coach francilien n'a zappé aucune question aujourd'hui.

Ezequiel Lavezzi et Edinson Cavani

"On l'a fait comme tous les Français." Hier (jeudi), les membres du staff et les joueurs du ont respecté une minute de silence à la mémoire des victimes des attentats commis ces derniers jours. Laurent Blanc a souligné le fait que les footballeurs sont "des citoyens avant tout" et qu'ils ne sont évidemment "pas insensibles à ce qui s'est passé". Au passage, le champion du monde 1998 a indiqué qu'il n'y a pas eu "de mouvements particuliers" en matière de sécurité. "On s'est entraîné dans le contexte que vous savez. On est comme tout le monde. On voyage et on n'est pas les seuls à le faire. On compose avec ça."

Samedi (demain, 17h), le PSG défiera (20e journée de ). Laurent Blanc espère franchement que ses troupes vont confirmer après avoir battu (3-0) en 32es de finale de la . "Ça ne sert à rien d'affirmer quoi que ce soit aujourd'hui. On a pris conscience de certaines choses. Il fallait procéder d'une autre manière. Tout cela prendra de la consistance et de la considération à travers les résultats." Alors que le gardien (touché au pied) est sans doute "trop court" pour défier le SCB, l'attaquant (adducteur) devrait renouer avec la compétition en Corse. Pour sa part, le milieu italo-brésilien ne pourra pas prendre part à ce duel.

"Je pense qu'il est encore trop juste pour être aligné à Bastia. Quant à savoir son état d'esprit, je l'ai rencontré hier. Il n'y a eu aucune demande de sa part pour quitter le Paris Saint-Germain. Il sera sûrement dans le groupe pour Saint-Étienne mardi prochain." Bien évidemment, le duo - , qui a encore un match de suspension à purger (retour trop tardif après la trêve), ne jouera pas face aux Bastiais. "Ils ont bien travaillé (durant la semaine). C'est la moindre des choses. Ils ont été professionnels. J'aurais aimé qu'ils le soient avant (sic)", a lâché Laurent Blanc. Apparemment, l'ancien sélectionneur des Bleus ne sait pas encore s'il va les réintégrer au groupe professionnel après ce week-end. "On n'est pas pressés. Ils ne l'étaient pas pour revenir après le stage (sic)", a-t-il ajouté pour encore enfoncer le clou. Les deux hommes seront fixés sur leur sort dimanche.
Article précédent UEFA : Ibrahimovic dans... Article suivant PSG : Chantôme, Sirigu ...