Topmercato TV

 
 

  18h30, Juventus Turin - Naples voir
  21h00, Stoke City - Chelsea voir
Tout voir

Le programme TV foot

 

Ça Buzz !

 

Les 4 chiffres du début de saison raté du PSG Lire

Team Vestas récupéré Lire

Ronaldo fâché contre Platini... Lire

Actu Sport.fr

 

PSG : Kezman et Rothen bloquent les arrivées

Le nombre de joueurs qui a circulé du côté du depuis le début du mercato est impressionnant. Or, jusqu'à présent, aucun n'a signé avec le club de la capitale.

Les retours de prêt de et de Jérôme Rothen en ce mois de Janvier pèsent considérablement sur la masse salariale de l'équipe. Selon le bi-hebdomadaire France Football, tant que le ne parvient pas à " se débarrasser " de ces deux internationaux, il ne pourra pas recruter des joueurs de renom cet hiver : Paris ne peut assumer, au mieux, qu'un salaire de 40 000 euros.


Article lu 2549 fois Rédigé 15 janvier 2010 à 15h58 par Arnaud Lapointe
PSG, Paris
PSG, Paris

TM sur Facebook

 

Les derniers comms

Tous les commentaires de cet article :

  • Aldenis, le 15/01 à 16h22

    Il tient ça d'où FRANCE FOOTBALL? De leurs brillantes analyses financières qui, à les croire eux et quelques autres, conduisait le PSG à connaître les pires problèmes en cas de non qualification pour une coupe d'europe! C'est aussi eux qui, par la voix de Vincent MACHENAUD, annonçait l'arrivée imminente de HEINZE, cet été, au PSG... tien, un gros salaire que le PSG aurait pu assumer... je ne pense pas que le PSG a l'habitude de parler de ses finances avec FF et celui-ci devrait cesser de raconter des âneries comme par exemple, la saison dernière, de prédire les pires ennuis au club parisien en cas de non qualification pour une coupe d'europe... n'importe quoi! - Alerter le modrateur

  • Attitude91, le 16/01 à 17h45

    Effectivement aldenis je suis d'accord avec toi puisque le psg n'a pas pour habitude de parler de ses finances ni de ses transferts cependant, il faudrait plutot parler des déboires de mamadou Sakho et ainsi de suite :, allez PAris - Alerter le modrateur


Commenter avec Disqus