Sénégal : la suspension improbable qui risque de priver Keita Baldé du Mondial

Keita Baldé dans la tourmente… Samedi, le club de l’ailier de 27 ans, le Spartak Moscou, a annoncé que celui-ci sera suspendu jusqu’au 5 décembre !

Keita Baldé Cagliari

L’international sénégalais vient tout juste de rejoindre la Russie mais cette sanction est héritée de son passage à Cagliari, avec qui son contrat s’est achevé en juin dernier. Or, la saison passée, l’ancien Monégasque s’était rendu coupable d’une «violation d’un contrôle antidopage». Il n’y a pas la moindre trace de substance interdite qui a été retrouvée dans ses échantillons mais il n’empêche que le Tribunal national antidopage italien a lourdement sanctionné l’infraction du Lion de la Teranga en le suspendant donc jusqu’au 5 décembre. Un retour à l’entraînement sera possible 22 jours avant cette date.

Même s’il n’évolue plus en Italie, cette sanction va évidemment impacter le joueur formé à La Masia puisqu’elle s’étend à tous les pays et à toutes les compétitions. Au-delà du Spartak, qui risque de l’avoir mauvaise, de gros problèmes vont se poser avec le Sénégal. Appelé pour les matchs amicaux contre la Bolivie (le 24 septembre) et l’Iran (le 27 septembre), le natif d’Arbúcies ne sera pas en mesure d’honorer sa convocation. Il peut surtout trembler pour la Coupe du monde 2022.

Le dilemme d'Aliou Cissé

En effet, sauf en cas d’appel et de décision en sa faveur, le Sénégalais sera inéligible pour la phase de groupes et les 8es de finale de la compétition et sa suspension ne sera levée qu’à partir des quarts si les champions d’Afrique parviennent jusque-là. Aliou Cissé prendra-t-il le risque de convoquer Baldé dans ces conditions ? C’est peu probable mais il y a un petit espoir avec le passage des listes à 26 joueurs. Rappelons aussi que Cissé avait décidé de sélectionner Ismaïla Sarr lors de la dernière CAN en sachant pertinemment qu’il ne pourrait pas l’utiliser avant les quarts pour cause de blessure. Mais l’importance de Sarr et de Baldé ne sont pas les mêmes et surtout, les deux compétitions sont bien différentes…