Racisme : Wayne Rooney réalise un geste très fort

Entraîneur du club de DC United en MLS, Wayne Rooney n'a pas hésité à sortir l'un de ses joueurs pour un comportement raciste. Cette décision radicale lui a valu de nombreux compliments. 

Wayne Rooney, Derby County

Une scène plutôt désolante s'est déroulée lors de la rencontre de MLS entre le DC United et l'Inter Miami (2-3) ce dimanche 18 septembre. Si la formation de Wayne Rooney s'est inclinée sur sa pelouse et occupe la dernière place du classement, un fait de jeu a marqué de nombreux observateurs et supporters.

Peu après l'heure de jeu, l'ancienne gloire de Manchester United a en effet décidé de faire sortir son attaquant Taxiarchis Fountas. Ce dernier venait pourtant de marquer le but égalisateur pour son équipe. La raison de ce changement n'a en fait rien à voir avec un quelconque aspect sportif. Selon plusieurs témoins, Taxiarchis Fountas se serait rendu coupable d'une insulte raciste contre l'un de ses adversaires.

Wayne Rooney punit son propre joueur

Le Grec aurait en effet traité Damion Lowe, international jamaïcain, de “nigger”. Aux Etats-Unis, ce terme extrêmement insultant renvoie à l'époque de l'esclavage. Ce comportement inacceptable a visiblement beaucoup déplu à Rooney qui a donc décidé de sanctionner immédiatement son joueur. Comme le fait savoir L'Equipe, une enquête a été ouverte par la Ligue Nord Américaine pour décider de possibles sanctions contre l'auteur de ces propos.

La réaction immédiate de Wayne Rooney a en tout cas été salué par Phil Neville, l'entraîneur de l'Inter Miami. “Il a encore grimpé dans mon estime, plus que pour n'importe quel but qu'il a jamais marqué. Les joueurs ont été blessés et déçus”, a ainsi déclaré l'ancien coéquipier de Wayne Rooney chez les Reds Devils. Les joueurs de l'équipe basée en Floride ont eux affirmé qu'ils n'auraient pas repris le match après l'incident si rien n'avait été fait.