L’OM doit trouver 20 millions d’euros en toute urgence

Malgré une première partie de saison tout à fait convaincante, l'Olympique de Marseille traverse de nouvelles turbulences. L'Equipe fait en effet savoir que la situation économique du club demeure préoccupante, des économies s'imposent rapidement. 

Pablo Longoria, OM Olympique de Marseille

Solides dauphins du classement et encore invaincus Ligue 1, les Ciels et Blancs ont bien commencé cette exercice 2022-2023. Si les deux défaites en Ligue des Champions n'ont pas manqué de décevoir, l'heure reste à l'optimisme. Au point de vue sportif du moins. Car en coulisses, les nouvelles ne sont en effet pas aussi réjouissantes, loin de là.

L'Equipe dresse ainsi dans son édition du jour un bilan inquiétant. Le club provençal est loin d'en avoir fini avec ses difficultés financières. La réalité apparait même comme limpide puisque l'OM doit trouver un peu plus de 19 millions d'euros dans un futur très proche. La masse salariale a en effet brusquement grossie avec le mercato XXL de l'été dernier.

Des avions trop vides et une tribune présidentielle trop remplie

Il faudra donc un peu se serrer la ceinture dans les prochaines semaines et réduire autant que possible les dépenses de fonctionnement au quotidien. Sur ce point, les dirigeants phocéens vont devoir faire des efforts et revoir sans doute l'organisation en interne. L'Equipe pointe notamment du doigt le trajet à Tottenham du 7 septembre dernier. Au-delà de s'incliner face au Spurs (2-0), la facture du voyage s'est révélée plutôt corsée.

Selon le quotidien, cela aurait pourtant pu être évité. En effet, deux avions ont été utilisés pour rallier Londres. Les deux appareils auraient volé à moitié de leur capacité d'embarquement. Des “petites mains” confient aussi un certain agacement par rapport au train de vie  trop luxueux de certains dirigeants. La tribune présidentielle du stade Vélodrome serait notamment un peu trop garnie à leurs yeux. Une autre source révèle de son côté que l'état-major marseillais roule souvent “en véhicule blindé” lors des déplacements.