La combativité lensoise, Tetê, Bosz…Les Tops-Flops de Lens-Lyon

Totalement dominé par une belle équipe lensoise, Lyon a perdu pour la quatrième fois d'affilée (1-0) et s'enfonce dans la crise. Pour Peter Bosz, les prochaines heures s'annoncent très compliquées. De son côté, Lens reste tout près du podium. Voici les Tops et les Flops à retenir de cette rencontre.

Florian Sotoca, match RC Lens - Stade de Reims

Les Tops de Lens-Lyon

Bollaert a tout donné

Dans une soirée où le spectacle ne fut pas des plus endiablés, le public nordiste n'a lui jamais rien lâché. Pour la douzième fois d'affilée, le Stade Felix Bollaert avait fait le plein pour ce choc du dimanche soir. Les 37 000 cœurs Sang et Or ont chanté et encouragé leurs protégés pendant 90 minutes comme à leur habitude. Au delà d'assurer l'ambiance sonore, la Tribune Marek avait aussi quelques messages à faire passer. La Fédération Française de Football en a ainsi pris pour son grade. “Quel est le fléau du foot français ? Les ultras et les fumigènes ou le comportement douteux des dirigeants de la FFF ?”, pouvait-on ainsi lire sur une banderole déployée par le Kop Sang et Or. Côté Lyonnais, de très nombreux Gones avaient fait le déplacement dans le Nord pour remplir leur parcage. On regrettera tout de même quelques incidents qui auraient émaillé l'avant match. Selon plusieurs témoignages relayés sur les réseaux sociaux, un bus des supporters rhodaniens a ainsi été la cible de jets de projectiles.

La combativité lensoise récompensée

Ce n'est pas la plus spectaculaire des victoires pour les Lensois mais elle est absolument méritée. Après une première mi-temps complètement maitrisée, les Nordistes ne se sont pas impatientés et ont vu leur belle prestation être récompensée par ce penalty transformé par Florian Sotoca. Très solide défensivement, Lens a totalement éteint son adversaire du soir et enchaîne avec un troisième succès sur les cinq dernières rencontres. Quatrième du classement, les hommes de Franck Haise continuent de faire ce qu'il faut. Rendez-vous dimanche prochain pour un très chaud derby contre le Lille.

 

Les Flops de Lens-Lyon

Rayan Cherki, trop timide

Sa prestation n'est pas vraiment pire que celle de ses partenaires et il serait injuste de tomber sur le jeune attaquant. Pour sa première titularisation depuis le 13 mars 2021, Rayan Cherki a cependant rendu une copie bien trop timide et insipide. Dans le marasme lyonnais, il n'a pas réussi à amener ce brin de folie qu'on attendait de lui. Imprécis dans ses transmissions (68% de passes réussies), son apport offensif fut quasiment nul (1 petit drible réussi et 1 tir cadré) malgré une bonne volonté visible. Il serait cependant injuste que Peter Bosz replace le Bleuet sur le banc dans les semaines à venir, il ne fait pas pire que ses compères.

Tetê n'y arrive plus

Tout comme Cherki, il n'est pas forcément plus mauvais que les autres. L'époque où le Brésilien enchainait les bonnes prestations juste après son arrivée est cependant bien loin. Tout comme face à Paris (0-1), l'attaquant de 22 ans n'a quasiment rien apporté à son équipe. Bien trop discret voir invisible (29 ballons touchés en 90 minutes pour 0 tir, 0 drible réussi, 0 passe clé), il ne semble pas vraiment savoir ce qu'il fait là. Son dernier but remonte à il y a 1 mois déjà contre le SCO (5-0).

Peter Bosz en grand danger

Son destin ne semble pas encore scellé à l'heure d'écrire ces lignes. L'entraineur néerlandais n'a cependant pas amélioré son cas ce soir. C'est en fait même tout l'inverse. Les Rouges et Bleus n'ont en effet absolument rien montré ce soir et l'ex-coach de l'Ajax en est le premier responsable. Il attend ainsi la 70ème minute pour effectuer un premier changement.

Si la défaite face au PSG (0-1) avait laissé quelques motifs de satisfaction, l'OL n'a absolument rien réussi ce soir et enchaîne une quatrième défaite de suite (ce n'était pas arrivé depuis la saison 1989-1990). Difficile de trouver des points positifs après cette nouvelle débâcle.

 

 

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement