OM : l’entraîneur du Sporting n’a pas aimé…

L'entraîneur du Sporting Portugal, Ruben Amorim, a critiqué face aux médias l'attitude de l'Olympique de Marseille, remonté par le report du match pour quelques minutes.

Ruben Amorim

Arrivé en retard à l'Orange Vélodrome pour cause de trafic aux abords de l'enceinte phocéenne, le Sporting Portugal a forcé l'UEFA à repousser le coup d'envoi du match de la 3e journée de la phase de poules de la Ligue des champions contre l'Olympique de Marseille (4-1), mardi. Les débats entre les deux équipes ont ainsi débuté à 19h00, au lieu de l'heure initiale de 18h45. Une décision guère appréciée par le club des Bouches-du-Rhône et son entraîneur Igor Tudor, comme analysé par le technicien croate. Présent devant les journalistes, Ruben Amorim a regretté le comportement des Marseillais et chargé l'UEFA, l'entraîneur lusitanien expliquant que la préparation d'avant-match de ses joueurs a été perturbée par un événement indépendant de la volonté du club.

“L'OM a manqué un peu d'humilité”

“Il y a eu un embouteillage. Avant le match, il y a eu une réunion entre le Sporting, l'OM et l'UEFA. Nous étions coincés. Nous nous sommes dépêchés en 45 minutes. Il n'y a pas de raison de se plaindre. C'est un constat. L'Olympique de Marseille a manqué un peu d'humilité. Ils nous ont abordé comme si c'était de notre faute. L'UEFA parle beaucoup de Super Ligue européenne. Il y a des choses qui doivent être faites. Il faut protéger les joueurs. Nous n'avons pas eu de temps pour faire les choses comme on le souhaitait. C'est embêtant pour l'OM, il était à l'heure et prêt. Je suis désolé. Nous avons suivi toutes les procédures. Nous avons quitté l'hôtel à l'heure. Ce n'est pas de notre faute.”

Battu par les partenaires d'Alexis Sanchez malgré le but rapide de Francisco Trincao, le Sporting Portugal conserve la première place du groupe D avec six points, l'Eintracht Francfort et Tottenham s'étant neutralisés (0-0).

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement