La Juventus dément la falsification de ses comptes

Alors que les dirigeants de la Juventus, Andrea Agnelli et Pavel Nedved en tête, sont soupçonnés par la justice italienne de falsification des comptes du club, la Vieille Dame a réagi, à travers un communiqué.

Arkadiusz Milik Adrien Rabiot Juventus

Dans ce dernier, la Juventus dit avoir confiance quant à ses agissements d'un point de vue financier, et porte des accusations envers le ministère public : “La Juventus reste convaincue, compte tenu également des investigations juridiques et comptables approfondies, qu'elle a agi dans le respect des lois et règlements des autorités financières. (…) Les hypothèses accusatoires avancées par le ministère public, partiellement modifiées par rapport aux allégations initiales, se réfèrent à des prétendus délits présumés de fausses communications, d'obstruction à l'exercice des autorités publiques de contrôle et de déclaration frauduleuse par l'utilisation de factures pour des transactions inexistantes”.

Selon la justice, la Juventus aurait en réalité perdu 84 millions d'euros lors de l'année 2018, alors que le club en a déclaré seulement 34 lors de son bilan financier.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement