L’impact économique de l’élimination sur les finances du Barça

L’élimination du Barça en phase de poules de la Ligue des Champions n’aura pas que des répercussions sportives. Les finances de la formation blaugrana seront sérieusement impactées.

Stade Camp Nou, Barça FC Barcelone

Le coup de massue. En Espagne, les éditos pleuvent pour commenter l’humiliation subie par l’équipe de Xavi contre le Bayern Munich (0-3), mercredi. Joan Laporta en prend pour son grade : l’effectif bâti cet été avec les fameux leviers n’a pas franchi la phase de poules de la Ligue des Champions. Les 200 millions d’euros n’ont pas rendu le onze plus compétitif qu’il ne l’était la saison dernière. Le poste de Xavi parait plus que menacé, mais les répercussions seront aussi financières.

Un trou de 30 millions d’euros, compensé en partie en cas de succès en C3

D’après les informations obtenues par le Mundo Deportivo, le Barça n’a pour l’instant cumulé que 67 millions d’euros, avec sa participation à la C1. Un montant très inférieur à celui anticipé par la direction blaugrana, dans son budget. Les dirigeants blaugranas auraient en effet prévu d’atteindre les quarts de finale de la compétition. Et l’élimination engendrerait un trou de 30 millions d’euros dans les caisses du club, en tenant compte des revenus annexes. Un montant qu’un succès en Ligue Europa ne pourrait compenser qu’en partie (le média évoque des recettes d’environ 15 millions d’euros en cas de victoire en C3).

Le Barça dispose bien d’une marge de manœuvre liée aux différents leviers utilisés durant le mercato estival. Sauf que le club doit également encore de l’argent sur de multiples transferts. Plusieurs départs pourraient même intervenir cet hiver, afin de renflouer les caisses. Les critiques sont d'autant plus nombreuses que le club a hypothéqué une partie de ses revenus futurs pour financer le recrutement. Certains n’hésitent pas à accuser Joan Laporta d'avoir mené une politique aussi risquée que celle de son prédécesseur, Josep Bartomeu. Le président a en effet poursuivi les dépenses, plutôt que de miser sur l'austérité.

Pour rappel, Romeu a admis que sans les leviers, le Barça aurait perdu 106 millions d’euros, la saison passée, et 210 millions d’euros, cette saison…

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement