Rétro Coupe du monde : orgie à la sauce mexicaine (2018)

La Coupe du monde a été remplie de moments qui ont laissé le public sous le choc. Et il se trouve que ces moments ne se sont pas tous produits sur le terrain. En fait, il y a eu de nombreux scandales sur et en dehors du terrain. Pour mettre en lumière l'un des scandales les plus célèbres de ces dernières années, nous n'avons pas besoin de regarder très loin en arrière. Celui-ci implique l'équipe nationale mexicaine pendant la préparation à la Coupe du monde 2018 en Russie. Et comme vous pouvez le voir, il implique aussi pas mal d'autres choses !

Mexique, 2018

Cette histoire implique notamment des drogues, des prostituées et une fête de 24 heures qui se serait transformée en une orgie complète. Nous avons bien dit que tous les scandales ne se passaient pas uniquement sur le terrain de football ! Cependant, pour vraiment comprendre à quel point cette histoire est devenue scandaleuse, il faut se plonger dans certains détails. Pour cette raison, nous ne perdrons pas de temps. Nous allons entrer directement dans les détails de cette fameuse histoire que l'on a surnommée “Noche Loca” – “nuit de folie” en espagnol.

Le timing de cette orgie pré-tournoi

La culture mexicaine peut être un peu folle et merveilleuse, mais personne n'aurait pensé qu'elle deviendrait aussi folle, pas avant un grand tournoi de football en tout cas. Mais avant la Coupe du monde 2018, les joueurs mexicains n'étaient clairement pas d'humeur à se détendre ou à se préparer en ” vivant normalement “, dirons-nous ? Comme la plupart des équipes qui se rendent en Russie pour la Coupe du monde 2018, le Mexique avait prévu un tas de matchs amicaux pour rester affûté. Et juste avant cette supposée orgie, le Mexique avait un match amical contre l'Écosse. 

Le match s'est déroulé à Mexico, alors évidemment, les joueurs mexicains étaient sur leur terrain. Finalement, le match s'est terminé par une victoire du Mexique sur le score de 1-0. Cependant, l’histoire ne faisait que commencer pour certains des joueurs mexicains. N'oubliez pas que ce match a été joué le 3 juin 2018. Et ils devaient s'envoler pour la Russie afin de disputer la Coupe du monde environ une semaine après ce match. Les joueurs étaient ainsi en pleine préparation pour le plus grand tournoi du football mondial. 

Ce n'était pas le bon moment pour organiser une fête de 24 heures chargée d'alcool, de drogues et de prostituées, nous sommes probablement tous d'accord. Même s'il n'y a jamais de bon moment pour plusieurs de ces choses. Cela dit, c'est le moment choisi qui rend l'histoire particulièrement célèbre. Cela a montré un manque total d’attention pour la préparation, et certains diraient que cela a montré un manque de respect pour la position privilégiée dans laquelle ces joueurs étaient.

Qui était impliqué et de quoi s'agissait-il ?

Selon le rapport officiel, plusieurs joueurs mexicains ont loué des maisons dans les environs de Mexico pour y séjourner après le match amical contre l'Écosse. Il est donc clair qu'ils avaient déjà l'intention d'organiser une telle fête avant de pénétrer sur le terrain. Mais c'est une chose d'organiser une fête, c'en est une autre de transformer la fête en une orgie de 24 heures. Et étonnamment, plusieurs hommes ont été impliqués dans ce scandale. Parmi ces noms figurent Guillermo Ochoa, Marco Fabian, Raul Jiminez, ainsi que deux frères, Giovani et Jonathan dos Santos. 

Bien sûr, ces joueurs, ainsi que certains autres, avaient aussi des épouses et des petites amies, ce qui en fait une nouvelle particulièrement gênante. Pour ajouter de l'huile sur le feu, un bon nombre de prostituées ont été photographiées se dirigeant vers la fête. Bien qu'il n'y ait pas de chiffre officiel, les rapports indiquent qu'entre 20 et 30 prostituées ont participé à la fête. Donc, encore une fois, ce n'était pas quelque chose que les joueurs avaient organisé sur un coup de tête. Et ils ont scellé les choses en incluant des drogues comme de la cocaïne à la fête.

Cependant, la dernière partie de cette histoire est quelque peu louche. On pourrait imaginer que les joueurs mexicains aient subi un test de dépistage de drogues avant la Coupe du monde. On ne sait donc pas s'ils ont réellement participé à la consommation de drogue, ou s'ils l'ont simplement fournie à leurs “invitées”. 

Les suites de la “Noche Loca”

Étant donné que les journaux et les médias locaux avaient vivement critiqué les joueurs pour avoir organisé cette fête, il y aurait évidemment dû y avoir des sanctions, n’est-ce pas ? C’est ce que nous aurions logiquement pensé, mais le sélectionneur mexicain n'a pris aucune mesure disciplinaire. En fait, il a même défendu ces gars dans les médias, affirmant que cela n'avait pas été fait pendant le tournoi. Et il les a encore défendus en disant qu'ils n'avaient violé aucune règle de l'équipe, qu'ils n'avaient pas manqué l'entraînement et qu'ils n'avaient été incapables de participer à aucun match à cause de leurs actions.

Puisque cela s’est déroulé sur leur temps libre, le manager s'est essentiellement lavé les mains de l'incident, malgré le fait que les médias mondiaux ont également couvert l'histoire. En fait, les mots exacts du secrétaire général de la Fédération mexicaine étaient les suivants : “un jour de congé est un jour de congé“. Donc, même s'il n'a pas chanté les louanges des joueurs impliqués dans ces actions, il ne les a pas non plus condamnés pour la fête. Mais bon – ils étaient en congé. C'est juste qu'ils ont choisi de passer leur temps libre à mettre en scène une orgie aux proportions épiques.

Au-delà de ces brèves interactions avec les médias après l'événement, la presse mexicaine n'a plus jamais vraiment mis l'accent sur cet événement. Et pour être honnête, avec la Coupe du monde qui approchait, les médias ne voulaient pas passer leur temps à dénigrer les joueurs. Au lieu de cela, ils ont tourné leur attention vers la construction de l’équipe pour la Coupe du monde 2018.

Comment la Coupe du monde s'est-elle déroulée pour les joueurs mexicains ?

Soyons honnêtes, une orgie alimentée par la drogue n'est probablement pas la meilleure façon de se préparer à un tournoi d'ampleur plénataire. En tout cas, ce n'est certainement pas au menu d'un grand professionnel comme Cristiano Ronaldo par exemple. Cependant, on dit que différentes choses fonctionnent pour différentes personnes, et l'équipe mexicaine s'est rendue en Russie en ayant profité d'une bonne dose de liberté. Alors quels effets cette fête de 24 heures a-t-elle eu pour l'équipe mexicaine pendant la Coupe du monde 2018 ? Étonnamment, cela s'est plutôt bien passé. 

Laissez-nous vous donner un aperçu de leurs performances en Russie malgré une préparation “loin d’être idéale”.

Étant donné que l'Allemagne avait remporté la précédente Coupe du monde en 2014, personne ne s'attendait vraiment à ce que le Mexique gagne ce match. Néanmoins, l'Allemagne avait perdu quelques grandes stars puisque certaines d’entre-elles avaient pris leur retraite internationale. En revanche, le Mexique avait une équipe relativement jeune, comme l'ont prouvé leurs péripéties de 24 heures ! Et lorsqu'ils ont joué contre l'Allemagne lors du premier match de groupe, tous les effets secondaires de l'orgie semblaient avoir disparu. Le Mexique a battu l'Allemagne à plate couture et a remporté la victoire 1-0. Cela a donné 3 points pour le Mexique, deux semaines seulement après la fameuse fête.

Après avoir battu les champions en titre, les Mexicains étaient sur un petit nuage. Et cette fois, ce n'était pas à cause des prostituées, de la drogue ou de l'alcool. Non, cette fois, c'est simplement qu'ils étaient en train de faire ce qu'ils souhaitaient : gagner des matchs de football. Ainsi, lorsqu'ils ont abordé le match contre la Corée du Sud, il était clair que l'équipe était pleine de confiance. Ils paraissaient à l'aise avec le ballon et ils avaient la conviction de tenter des passes et des tirs courageux. Cela s'est traduit par une nouvelle victoire en phase de groupes, sur le score de 2-1. 

Avant le troisième match de groupe, le Mexique devait se sentir invincible. Ils étaient aussi la seule équipe du groupe à avoir engrangé 6 points à ce stade. Cependant, comme le Mexique s'était déjà qualifié pour le tour suivant, il n'a pas montré autant d'intensité face à la Suède que lors des deux matchs précédents. À cause de cela, le Mexique a subi une défaite assez nette. Le match s'est terminé sur le score de 3-0.

Mais, comme ils avaient 6 points, et qu'ils avaient battu l'Allemagne lors du premier match, même si l'Allemagne battait la Corée du Sud, ce qu'elle n'a pas fait, le Mexique se qualifierait quand même. Encore une fois, s'ils avaient poussé un peu plus fort et obtenu au moins un point, le Mexique aurait évité l'équipe qui l'attendait en huitième de finale.

Le Brésil a terminé premier du groupe E. Et comme le Mexique a terminé deuxième du Groupe F, le sort a voulu que les Mexicains affrontent les quintuples champions du monde. Bien sûr, ce fut un mauvais tirage pour le Mexique, surtout compte tenu de la force de l'équipe brésilienne. Le Mexique a ainsi été battu par les Brésiliens, même si le score final n'était que de 2-0. Le Brésil a dominé le match dans tous les domaines, et grâce aux buts de Coutinho et Neymar, les Mexicains ont été renvoyés chez eux. 

Quant à la Suède, elle a dû affronter la Suisse. Et comme par hasard, ils ont réussi à battre la Suisse 1-0 et à se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe du Monde. On n'a pas entendu grand-chose du camp mexicain directement après la Coupe du monde. Alors, savoir s'ils sont retournés à Mexico pour une fête post-tournoi reste un mystère !

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement