Rami va faire le Mondial… à la télé !

Mascotte de l’équipe de France sacrée championne du monde en 2018, Adil Rami ne sera évidemment pas de la partie sur le terrain pour la Coupe du monde 2022.

Adil Rami, Troyes ESTAC

Et pour cause, après le sacre en Russie, le défenseur central avait pris sa retraite internationale, sur une 36e et dernière cape contre l’Uruguay (1-0) en novembre 2018. Cette fois, c’est comme consultant que le natif de Bastia va officier au Qatar. Ce dimanche, L’Equipe indique ainsi que l’ancien Lillois participera à l’émission d’après-match “Le Mag” diffusée sur TF1 et présentée par Denis Brogniart.

Une recrue de choix pour TF1

«C'est une figure des Bleus. Il connaît bien Didier Deschamps et pas mal de joueurs de l'équipe de France. Puis il apporte son capital sympathie et s'exprime bien», a justifié le directeur des sports de TF1, Julien Millereux, cité par le quotidien sportif et fier de sa recrue. Réputé pour sa verve et ses bons mots, le Tricolore aura ainsi l’occasion de poursuivre son intégration dans le monde des médias, en vue peut-être d’une future reconversion.

Pour ceux qui l’auraient oublié, Rami est toujours un joueur de football. A 36 ans, il évolue à Troyes, avec qui il a pris part à 7 matchs de Ligue 1 cette saison malgré quelques pépins physiques. Après le Mondial 2018, qu’il a gagné sans disputer une seule minute mais en jouant un rôle important dans la vie du groupe, le défenseur avait ensuite connu une saison cauchemardesque avec l’Olympique de Marseille, club qu’il avait quitté en 2019 après avoir été licencié pour faute grave pour avoir participé à un tournage de Fort Boyard . Après des expériences qui ont tourné court à Fenerbahçe en Turquie puis à Sotchi en Russie, Rami a passé un an à Boavista au Portugal, période durant laquelle il a commencé à devenir consultant pour RMC. Avant de rentrer en France donc à l’été 2021.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement