Coupe du monde 2022 : le groupe Vinci bientôt mis en examen

D’après les informations relayées par Le Parisien, le groupe Vinci devrait être mis en examen au sujet des conditions de recrutement, de travail et d’hébergement de ses ouvriers, au Qatar. La procédure ferait suite à des accusations d’esclavage moderne, sur les chantiers des stades de la Coupe du monde.

stade qatari coupe du monde

Si l’on en croit les renseignements publiés par Le Parisien, ce dimanche, Vinci Construction Grands Projets (VCGP) devrait être poursuivi en raison d’accusations d’esclavage moderne, portées depuis 2015. Un juge d’instruction de Nanterre (Hauts-de-Seine) aurait l’intention de mettre en examen la filiale du groupe Vinci en raison des conditions de travail et d’hébergement des ouvriers sur les chantiers des stades du Mondial, qualifiés de « contraires à la dignité humaine ». L’affaire serait très sérieuse et interviendrait après trois ans d’instruction, suite à une plainte de l’ONG Sherpa.

Le PSG est également cerné par les affaires

Il ne se passe désormais plus une semaine sans que des affaires liées de près ou de loin au Qatar ne soient publiées dans les médias. Le PSG n’est pas ménagé. À la fin du mois d’octobre, L’Équipe avait indiqué que plusieurs affaires d’envergure pourraient sortir, d’ici la Coupe du monde, et qu’il se pourrait que le club de ma capitale « n’en sorte pas complètement épargné non plus ». Les enquêtes n’auraient pas de rapport les unes avec les autres. Le quotidien avait même affirmé que le Cheikh Tamim ben Hamad al-Thani se posait des questions.

Nasser Al-Khelaïfi est notamment au centre des accusations. L’une de ses anciennes assistantes l’a attaqué en justice, affaire divulguée samedi. Le président aurait aussi eu recours à une armée numérique pour influer sur les réseaux sociaux et se trouverait mêlé au dossier de Tayeb B., qui aurait été emprisonné au Qatar pendant des mois dans une affaire sordide. Un émissaire aurait même été dépêché par Doha pour aider NAK, il y a quelques jours. Ce qui pourrait laisser entendre que les dossiers inquiètent en haut lieu…

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement