L’UEFA en remet une couche sur la Super League

À l’occasion d’une réunion qui a eu lieu à Nyon, l’UEFA a rappelé sa forte opposition au projet de Super League. A22 Sports Management, qui tente de lancer la compétition, était présent.

Aleksander Ceferin, UEFA

Une réunion s’est tenue à Nyon, ce mardi, concernant la Super League. L’UEFA était représentée par son président Aleksander Ceferin, et c’était aussi le cas des différents championnats européens et de l’association des clubs (ECA). L’opposition à la création de la compétition a été écrasante, si l’on en croit le message relayé par l’instance : « Conformément à l'unité du football européen, l'UEFA et les parties prenantes du football ont une fois de plus rejeté, à l'unanimité, la logique qui sous-tend des projets tels que l'ESL au cours de la discussion d'aujourd'hui. Les participants ont pris note, avec surprise, des affirmations du PDG d'A22 Sports selon lesquelles cette société ne représente aucun club à quelque titre que ce soit, y compris les trois clubs qui continuent à soutenir ouvertement le projet », indique le communiqué publié par l’UEFA.

Les trois clubs « dissidents » sont le Real Madrid, le Barça et la Juventus de Turin. Ils n’ont pour l’instant pas été sanctionnés et risquent gros, en vue des prochaines saisons.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement