Equipe de France : arrêter après le Mondial ? Giroud donne un indice

Convié ce jeudi devant les journalistes, pendant le rassemblement de l'équipe de France à Doha, Olivier Giroud a fait un point sur son avenir chez les Bleus, une fois finie la Coupe du monde 2022.

Olivier Giroud, France Equipe de France Bleus

Un doute entourait jusqu'au bout sa participation à la Coupe du monde 2022. Mais le sélectionneur de l'équipe de France, Didier Deschamps, a bel et bien retenu Olivier Giroud pour le Mondial au Qatar, qui se disputera du 20 novembre au 18 décembre prochains. La récompense de prestations abouties avec l'AC Milan depuis le début de la saison 2022-2023, avec 9 buts en 19 matchs toutes compétitions confondues dont 5 buts en 13 rencontres de Serie A.

“Tant que mon corps me le permettra”

L'avant-centre tricolore s'apprête à disputer la troisième phase finale de Coupe du monde de sa carrière. Avant de tirer sa révérence ? Présent ce jeudi en conférence de presse, le champion du monde 2018 a répondu sur son avenir avec les Bleus, pour lesquels le natif de Chambéry compte 114 sélections et surtout 49 buts, à seulement deux longueurs du record détenu par Thierry Henry. Le goleador de 36 ans n'exclut pour l'heure aucun scénario. “J’ai dit que ça pourrait être ma dernière mais on verra après la Coupe du monde. Ma motivation de rester au plus haut niveau et de m’éclater est intacte et tant que mon corps me le permettra, je ne me fixerai aucune limite.”

Ce jeudi, Olivier Giroud a subi une alerte à l'entraînement. Touché au pied et prostré au sol, l'ex-pensionnaire du championnat de France a fini par regagner sa place sur le terrain. Plus de peur que de mal, à priori, alors que la France a désormais les yeux rivés sur son entrée en lice dans le groupe D contre l'Australie, mardi prochain. Face aux Socceroos et pour la suite de la compétition, Karim Benzema devrait lui être préféré sur le front de l'attaque.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement