Coupe du monde 2022 : la FIFA clôt les débats sur les brassards

La FIFA a rebondi aux polémiques sur la question des brassards que porteront les capitaines durant la Coupe du monde 2022 au Qatar (20 novembre-18 décembre).

Coupe du monde, illustration

Par un communiqué, l'instance internationale présidée par Gianni Infantino a expliqué que ses propres brassards seront portés par les joueurs, précisément pour faire passer des messages de soutien à trois agences des Nations Unies.

“Comme lors de chaque compétition, la FIFA mènera, aux côtés de trois agences des Nations Unies, plusieurs campagnes pour promouvoir la santé, l’unité et la lutte contre les discriminations auprès des milliards de téléspectateurs qui suivront Qatar 2022, partout à travers le monde. Ces initiatives s’inspirent des commentaires de nos associations membres qui, tout comme la FIFA, souhaitent mettre le pouvoir du football au service du progrès social. Chaque journée de compétition sera associée à un message en particulier, afin d’optimiser l’impact des différentes campagnes. Celles-ci seront menées en coopération étroite avec les agences des Nations Unies partenaires, dont l’Organisation des Nations Unies pour l’Éducation, la Science et la Culture (UNESCO), le Programme Alimentaire Mondial (PAM) et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Les équipes participantes pourront diffuser leurs propres messages via les brassards des capitaines. Des contenus additionnels seront affichés sur les écrans à DEL autour du terrain, les écrans géants et les drapeaux dans les stades. Enfin, les comptes de la FIFA sur les réseaux sociaux, les médias, les acteurs du secteur et d’autres activités contribueront à relayer le message.”

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement