Coupe du Monde 2022 : Le Graët dénonce une « campagne excessive » contre le Qatar

Noël Le Graët a pris la défense du Qatar et de la FIFA, au micro de RTL. Le président de la FFF estime que la presse en fait trop avec la Coupe du monde.

Noël Le Graët

Fidèle à sa position, Noël Le Graët a de nouveau défendu l’organisation du Mondial par le Qatar. Le président de la Fédération estime que les médias français sont trop sévères : « Je crois qu’il y a eu une campagne excessive à mon avis. Mais vous savez, on aime bien être un peu excessif en France sur beaucoup de dossiers. Le côté politique m’a un peu surpris par moments. Je crois que ce pays est ce qu’il est », a-t-il expliqué sur l’antenne de la radio. Le dirigeant fait d'ailleurs remarquer que les demandes de boycott n'ont pas fonctionné : « Je crois que les critiques d’avant étaient excessives. La preuve le record est battu mardi soir, les bistros et cafés étaient pleins partout. J’ai reçu plein de photos de jeunes, ils étaient des dizaines, des douzaines ou quatre ou cinq. »

L’ancien patron de l’EAG pense par ailleurs que la France n’a pas à se plaindre de ses rapports avec le pays qatari : « Je regarde le côté football. Aux politiques de faire leur métier. Le Qatar et la France signent quand même des contrats relativement élevés et les deux gouvernements ne s’entendent pas si mal. (…) Nous, on n’a quand même pas à se plaindre du PSG, de Nasser (Al-Khelaïfi) et de ses équipes. »

L’équipe de France a rassemblé 12,5 millions de téléspectateurs pour son premier match de la Coupe du monde. Une audience qu’elle n’avait pas atteinte depuis plus d’un an.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement