Deschamps prévient Sakho et évoque les cas Benzema et Abidal

L’équipe de France reprendra les qualifications pour la Coupe du monde 2014 dans quelques jours avec deux déplacements en Géorgie (6 septembre) puis au Bélarus (10 septembre). Le sélectionneur tricolore, Didier Deschamps, est revenu ce lundi sur plusieurs sujets chauds concernant des Bleus.

Le coach tricolore a tout d’abord réaffirmé qu’il n’avait aucun problème avec André-Pierre Gignac malgré quelques petits antécédents qui remontent au moment de leur collaboration à Marseille. Le cas Mamadou Sakho pose en revanche quelques soucis. Deschamps veut avant tout des joueurs qui possèdent un statut de titulaires dans leur club. C’est loin d’être le cas pour le défenseur parisien qui cherche une porte de sortie lors de ce mercato.

En ce qui concerne Karim Benzema, le manque de réussite du buteur madrilène n’effraie pas forcément le sélectionneur des Bleus. “Même s’il ne le dit pas, ça le touche. Heureusement il est performant avec son club. Il lui faut le déclic. Tant qu’il n’aura pas marqué, on parlera du nombre de minutes sans marquer. Je ne me vois pas remettre en question ses qualités. Il a besoin de sentir la confiance, je sais ce qu’il est capable de faire pour l’équipe,” a déclaré Deschamps sur RMC. Pour rappel, Benzema n’a plus marqué avec les Bleus depuis plus de 1150 minutes !

Au rayon des satisfactions, DD garde une confiance absolue en Eric Abidal, très rassurant face à la Belgique en amical (0-0). “Il est dans la continuité de ce qu’il fait depuis le début de saison, il a de l’expérience et beaucoup de facilité. Il a l’expérience du haut niveau, 62 sélections, il a connu des grandes compétitions. A partir du moment où athlétiquement il est à son meilleur niveau, il n’y a pas de soucis, il est rassurant pour les autres,” a conclu l’ancien coach de l’OM.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement