David Luiz, le bouquet final de Man Utd ?

Les négociations entre Chelsea et Manchester United se poursuivraient, mais pas pour Wayne Rooney. Cette fois, ce sont les Red Devils qui auraient sollicité leur rival dans le but de faire venir David Luiz. Les discussions s'annoncent difficiles…

David Luiz

MU-Chelsea, acte 3 ! Si Manchester United semble avoir gagné la bataille pour Wayne Rooney, Chelsea a tenu tête au champion sur son terrain lundi soir (0-0). Les deux parties pourraient maintenant s'affronter sur le dossier David Luiz, ancienne cible du Barça. Car les Blaugrana avaient jeté leur dévolu sur le Brésilien après avoir été renvoyés dans les cordes par le Paris Saint-Germain pour Thiago Silva. Chelsea aurait rejeté une offre catalane de 35 millions d'euros, en réclamant une somme de 50 millions d'euros pour ouvrir les discussions. En réalité, José Mourinho souhaitait garder son défenseur de 26 ans et éviter de renforcer son meilleur ennemi. Mais la donne a peut-être changé depuis quelques jours…

Revenu de vacances bien après ses coéquipiers après avoir remporté la Coupe des Confédérations avec le Brésil, David Luiz a ensuite été gêné dans sa préparation par une blessure aux ischio-jambiers. Résultats des courses, l'ancien joueur du Benfica Lisbonne n'a pas disputé un seul match officiel cette saison alors que la paire Terry – Cahill collecte les bons points sur le carnet de Mourinho. Une situation délicate dont voudrait profiter David Moyes. Le manager des Red Devils aimerait convaincre l'international brésilien que son avenir à Chelsea se trouve sur le banc de touche. Et pour amadouer les Blues, MU serait prêt à proposer 35 millions d'euros selon le Daily Mirror, soit la même proposition que le Barça.

Il est vrai que Gary Cahill et John Terry sont à l'image du manager portugais : appliqués et réticents à l'idée de prendre des risques inutiles… tout le contraire de David Luiz ! Faute d'avoir finalisé le transfert d'Ezequiel Garay (Benfica Lisbonne), les Mancuniens se tourneraient donc vers le Brésilien en sachant que les négociations seront complexes étant donné leur refus catégorique pour Wayne Rooney, qu'il ne voudrait pas échanger. Mais les blessures récurrentes de Nemanja Vidic et de Rio Ferdinand obligent Moyes à penser à une alternative de poids. Va-t-on assister à un remake de “l'affaire Rooney” ?