Espagne : Enrique apporte son soutien à deux décriés

Le sélectionneur de l'Espagne, Luis Enrique, a volé au secours de deux de ses joueurs après le nul contre l'Allemagne à la Coupe du monde 2022. En conférence de presse, le technicien de la Roja a pris la défense de Jordi Alba et Sergio Busquets.

Luis Enrique, Espagne

Face aux médias à l'issue du nul concédé dimanche soir par l'Espagne face à l'Allemagne (Sergio Busquets. Le manager espagnol ne comprend pas que le duo du FC Barcelone soit pris pour cible, invité selon ses dires par certains à prendre leur retraite.

Une “campagne”contre le duo

L'ancien coach du FC Barcelone regrette “une campagne” contre le latéral gauche de 33 ans et le milieu de terrain de 34 ans. “Alba est un joueur de très haut niveau, comme Busi. Il y a une campagne et c'est quelque chose de normal, on a tendance à se lasser des joueurs vétérans comme Busi et Alba, mais je ne les amène pas ici pour ne rien faire mais parce qu'ils sont spectaculaires. Jordi Alba est le meilleur latéral du monde dans le dernier tiers du terrain.” Luis Enrique poursuit sur Sergio Busquets. “Ils essayaient de le sortir depuis de nombreuses années. J'espère que nous pourrons le convaincre de disputer une autre Coupe du monde.”

Jordi Alba et Sergio Busquets étaient titularisés lors des deux premiers matchs de l'Espagne contre le Costa Rica (7-0) et l'Allemagne (1-1), le premier ayant délivré trois passes décisives depuis le début de la compétition. Leaders du groupe E avec quatre points, les champions du monde 2010 concluront la phase de poules contre le Japon, jeudi. Les partenaires d'Aymeric Laporte décrocheront leur billet pour les huitièmes de finale en cas de victoire ou de nul.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement