Equipe de France : la défaite contre la Tunisie, son onze remanié… Les explications de Deschamps

Assurée au coup d'envoi de jouer les huitièmes de finale de la Coupe du monde 2022, la France a terminé ce mercredi la phase de poules sur une défaite contre la Tunisie (0-1). Sur BeIN Sports, le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps a analysé la prestation de son équipe largement renouvelée.

Didier Deschamps, équipe de France France médias

Certaine de disputer les huitièmes de finale de la Coupe du monde 2022 avant même de défier la Tunisie, ce mercredi pour son dernier match du groupe D, l'équipe de France a mordu la poussière. Avec un onze de départ modifié dans les grandes largeurs, les Bleus se sont inclinés face aux Aigles de Carthage sur un but de Wahbi Khazri (58e). Sans conséquence, car les partenaires de Steve Mandanda terminent à la première place de la poule avec six unités et affronteront, dimanche, le deuxième du groupe C. Interviewé par la chaîne BeIN Sports, le sélectionneur tricolore Didier Deschamps a souhaité dans un premier temps retenir l'essentiel. “Je ne néglige pas le match et le mérite qui en revient à la Tunisie, mais on est qualifiés et premiers. On a été laborieux en première période, avec beaucoup de timidité et d'erreurs techniques. La fin de match était bien meilleure.”

“Je ne pense pas qu'il ait le droit”

“DD” s'interroge sur la décision prise par l'arbitre d'annuler le but d'Antoine Griezmann, au bout du temps additionnel. “On a égalisé, cela n'a pas été validé. J'ai un petit doute. La VAR après le coup de sifflet final, je ne suis pas sûr que ça soit dans les règlements. J'ai été voir l'arbitre, je ne l'ai pas senti très à l'aise… S'il siffle le coup d'envoi et la fin du match, je ne pense pas qu'il ait le droit. Le hors-jeu, je n'ai pas tous les règlements en tête. Sans doute que les gens qui l'ont alerté estiment que c'est dans les lois du jeu. On le méritait.”

“Il y a eu certainement un peu d'appréhension”

Le technicien français s'est ensuite justifié sur ses nombreux changements dans l'équipe de départ, avouant que les habituels remplaçants ont été dépassés par l'enjeu. “J'ai fait des choix par rapport au match dans quatre jours (…) Cela a permis à beaucoup de joueurs de disputer un match de Coupe de monde face à une équipe survoltée qui jouait sa qualification. En première, on a été mous avec des duels perdus et des passes aux partenaires qui déclenchent le pressing adversaire. C'est très compliqué. Il y a eu certainement un peu d'appréhension. Ils n'avaient pas de repères entre eux. C'est le haut niveau. Cela leur serviront. Ils font partie du groupe. Je ne vais pas leur en vouloir. J'attendais mieux. Je n'ai pas voulu prendre de risques.”

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement