Equipe de France : Dugarry enfonce le clou sur Deschamps et Zidane

Christophe Dugarry en a remis une couche sur Didier Deschamps et le poste de sélectionneur de l'équipe de France. L'ancien attaquant des Bleus tente de calmer le jeu et refuse l'étiquette de porte-parole de Zinedine Zidane.

Didier Deschamps, France Coupe du monde 2022 médias

L'entretien accordé par Christophe Dugarry au journal L'Equipe a fait grand bruit. Quelques jours seulement après la finale de la Coupe du monde 2022 perdue par l'équipe de France contre l'Argentine (3-3, 2-4 tab), le champion du monde 1998 n'a pas été tendre avec Didier Deschamps. L'ancien attaquant des Bleus a souhaité que l'ex-coach de l'Olympique de Marseille quitte son poste de sélectionneur, occupé depuis juillet 2012, et laisse sa place à un certain Zinedine Zidane. Une prise de position très tranchée et ce alors que le président de la Fédération française de football, Noël Le Graët, a confirmé de prochaines discussions avec le Bayonnais, désireux selon les informations sorties dans les médias de signer un nouveau contrat de quatre ans.

Ce jeudi, Christophe Dugarry a été convié par la chaîne L'Equipe à une mise au point sur ses déclarations retentissantes. S'il ne veut pas décrédibiliser le travail de “DD”, qui a mené ses joueurs au sacre mondial en 2018, et refuse de devenir le porte-parole de “Zizou”, l'homme de 50 ans croit qu'il est nécessaire pour Didier Deschamps de s'expliquer sur son plan de jeu, surtout lorsque les résultats ne sont pas au rendez-vous.

“Je ne suis pas en commando pour Zidane”

“Sur son bilan, Deschamps mérite de rester en sélection. En quatre ans, la France a gagné la Coupe du monde et été en finale, même si les 80 premières minutes (contre l'Argentine) sont horribles. Le contenu des matchs n'est pas extraordinaire. Pourquoi pas ? Je m'en fiche. Zidane ou Deschamps, ce n'est pas le sujet. Je ne veux pas rentrer dans ce débat-là. C'est le message que je veux faire passer. Je ne suis pas en commando pour Zinedine Zidane ou contre Didier Deschamps. Je m'en fiche. Si Deschamps veut rester, c'est son problème. J'entends ce qu'il dit. L'équipe de France appartient à tout le monde mais ça fait douze ans qu'il la conserve. Peut-être qu'elle n'appartient pas à autant de monde que ça. Je veux juste lancer un débat. J'espère qu'on aura le droit à des explications sur le football, que l'on n'a jamais eu depuis douze ans. Quand on gagne, il n'y a pas de problème. ‘Duga, tais-toi, ferme-là, arrête de la ramener. On a gagné, tu n'as rien à dire.' Mais quand on ne gagne pas, j'aimerais qu'on m'explique. Sinon on n'avance jamais, on ne parle jamais de football, seulement des émotions. On prend le drapeau et on va sur les Champs-Elysées. On a qu'à faire ça. Ça ne me pose pas de problèmes.”

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement