Juventus, Naples… Le bilan du mercato en Serie A

Après la Bundesliga, notre bilan du mercato estival des championnats étrangers se poursuit ce jeudi avec la Serie A. Derrière les Alpes, les grosses écuries du championnat se sont toutes renforcées, notamment la Juventus Turin et Naples.

Le bilan du mercato en Serie A

JUVENTUS TURIN

Double championne d’Italie en titre, la Juventus Turin d’Antonio Conte mise encore une fois sur la stabilité de son effectif pour conserver son bien et jouer les troubles-fêtes en Ligue des champions. Mais ce n’est pas pour cela que la direction turinoise n’a pas déployé les grands moyens pour renforcer une Vieille Dame toujours florissante. Ainsi, 15 millions d’euros ont été dépensés pour Angelo Ogbonna, le défenseur italien du Torino. Arrivé en janvier dernier, Federico Peluso a lui été transféré définitivement en provenance de l’Atalanta Bergame contre 4,8 millions d’euros. Surtout, le club transalpin mise en attaque sur l’Espagnol Fernando Llorente (Athletic Bilbao) et Carlos Tevez, le buteur de Manchester City. Recruté pour 9 millions d’euros, l’international argentin convainc déjà son entraîneur avec deux buts en deux matches. Du coup, Alessandro Matri a été poussé vers la sortie et s’est engagé pour 12 millions d’euros à l’AC Milan. Autres éléments partis, Emanuele Giaccherini (Sunderland), Nicklas Bendtner (Arsenal), de retour de prêt, Luca Marrone (Sassuolo), Nicolas Anelka (West Bromwich Albion) ou encore Felipe Melo (Galatasaray).

NAPLES

Dauphin de la Juventus Turin la saison passée, Naples souhaite remplir deux objectifs en 2013-2014 : remporter le Scudetto et faire bonne figure en C1. Pour cela, Aurelio De Laurentiis se devait de frapper un grand coup sur ce mercato. Le président napolitain n’a pas déçu, même si le départ au PSG de l’attaquant uruguayen Edinson Cavani (64 millions d’euros) l’a contraint à trouver un remplaçant de luxe au meilleur buteur de la Serie A. Plusieurs noms ont circulé, avant que Gonzalo Higuain ne soit désigné. Contre un chèque de 37 millions d’euros, l’avant-centre argentin du Real Madrid va tenter de faire oublier son illustre prédécesseur. Plus globalement, c’est tout le secteur offensif qui a été revu par le Napoli, puisque l’Espagnol José Maria Callejon (Real Madrid, 10 millions) et le Belge Dries Mertens (PSV Eindhoven, 9 millions) sont arrivés. Défensivement, Naples n’est pas en reste avec la venue du gardien de but Pepe Reina, prêté par Liverpool, et de Raul Albiol (Real Madrid, 12 millions). Devenu le successeur de Walter Mazzarri sur le banc, Rafael Benitez n’a pas tardé à prendre ses marques avec sa nouvelle formation. Après deux journées, Naples occupe la première place du classement.

AC MILAN

A la différence de la Juventus Turin et de Naples, les Rossoneri seront restés plus discrets sur le marché des transferts… jusqu’à un bouquet final de rêve. Après avoir dépensé 12 millions d’euros pour Alessandro Matri, l’attaquant italien de la Juventus Turin, le club lombard a assuré sur le fil le retour du milieu de terrain brésilien Kaká, barré au Real Madrid. Âgé de 31 ans, ce dernier retrouve l’équipe qui l’a fait roi dans le but notamment de regagner sa place en sélection, moins d’un an avant la Coupe du monde. Cristian Zapata (Villarreal, 6,5 millions), Andrea Poli (Sampdoria), Riccardo Saponara (Empoli), Matias Silvestre (Inter Milan) et Valter Birsa (Genoa) constituent les autres renforts de Massimiliano Allegri. Au rayon des départs, les Ambrosini (Fiorentina), Boateng (Schalke 04, 12 millions), Flamini (Arsenal), Taiwo (Bursaspor), Antonini (Genoa) et Yepes (Atalanta Bergame) n’évolueront pas à San Siro cette saison. L’essentiel est ailleurs, celui d’avoir réussi à conserver les Montolivo, El Shaarawy et Balotelli.

DANS LES AUTRES CLUBS

Avec Rudi Garcia à sa tête, l’AS Rome a beaucoup dépensé. Le milieu néerlandais Kevin Strootman (PSV Eindhoven) s’est engagé pour 16,5 millions d’euros. Très demandé, le jeune serbe Adem Ljajic (Fiorentina, 11 millions) a choisi le projet romain, comme Mehdi Benatia (Udinese, 10 millions) Gervinho (Arsenal, 8 millions), Morgan De Sanctis (Naples) ou encore Maicon (Manchester City). Mais les Giallorossi auront effectué une rentrée d’argent conséquente avec les départs de Marquinhos (PSG, 32 millions), Erik Lamela (Tottenham, 30 millions) et Pablo Osvaldo (Southampton, 18 millions). Du côté de la Fiorentina, contrait de céder ses deux perles Ljajic et Jovetic (Manchester City, 26 millions), trois footballeurs de renom donnent du crédit aux ambitions florentines : Joaquin (Malaga, 3 millions), Josip Ilicic (Palerme, 9 millions) et Mario Gomez, ex-Bayern Munich, déniché pour 16 millions. A l’Inter Milan, qui compte sur Walter Mazzarri pour oublier un précédent exercice calamiteux, des noms bien moins ronflants mais des promesses avec Ishak Belfodil (Parme, 10 millions), Saphir Taïder (Bologne, 6 millions) et Mauro Icardi (Sampdoria) agrémentées de deux joueurs d’expérience : Rolando (Porto) et Campagnaro (Naples).

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement