Mercato - Le fiasco du Brésil, sa prolongation… Marquinhos sort du silence

Marquinhos s'est présenté en zone mixte, dimanche, au terme de la défaite subie par le Paris Saint-Germain à Lens (1-3). L'occasion pour le défenseur central brésilien de revenir pour la première fois sur l'échec de la Seleçao à la Coupe du monde 2022. Le capitaine parisien a également évoqué la question de son avenir avec le club de la capitale.

Marquinhos, PSG Paris Saint-Germain Paris

Le 9 décembre dernier, le Brésil quittait la Coupe du monde 2022 après Paris Saint-Germain manquait sa tentative durant la séance fatidique, précipitant la fin de parcours des quintuples champions du monde, considérés en début de tournoi comme les grands favoris au sacre.

“Ça a été vraiment dur”

“Abattu” comme le confiait son entourage, l'international auriverde est cette fois revenu en personne sur le nouvel échec de la Seleçao. Face aux médias dimanche soir, à l'issue de la défaite du club de la capitale française sur la pelouse du Racing Club de Lens (1-3, 17e journée de Ligue 1), le joueur de 28 ans n'a pas caché avoir vécu un pénible moment, l'ancien sociétaire de l'AS Rome précisant commencer à digérer. “Notre vie de footballeur, c'est comme ça. Il y a beaucoup d'émotions, de belles et de mauvaises. Nous, depuis tout petit… J'ai commencé à huit ans et je sais comment ça se passe. L'expérience donne encore plus cette intelligence pour gérer ces moments-là. Mais c'était dur de perdre une Coupe du monde comme ça. Ça a été vraiment, vraiment dur. Deux, trois jours, c'est dur. Après, avec la famille, avec le temps, avec le travail, tout passe. Aujourd'hui, je me sens de mieux en mieux. J'essaye de revenir en forme le plus vite possible aux entraînements et aux matchs. C'est de mieux en mieux. Je me sens mieux.”

Optimiste pour une prolongation

Le capitaine parisien a aussi fait un point sur son avenir. Sous contrat jusqu'en juin 2024, Marquinhos se rapproche-t-il d'une prolongation du côté du Parc des Princes. Le natif de São Paulo se montre confiant. “Ça avance bien.” Selon les informations du journal L'Equipe, le numéro 5 pourrait rempiler jusqu'en juin 2027. Acheté par les dirigeants au cours de l'été 2013 contre un chèque de 31,40 millions d'euros, le septuple champion de France a depuis disputé 386 matchs toutes compétitions confondues, pour 38 buts. En 2022-2023, l'ex-pensionnaire des Corinthians a pris part à 23 rencontres et trouvé à deux reprises le chemin des filets.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement