OM : des nouvelles de Clauss

Jonathan Clauss ne souffrirait que d’une élongation. Le latéral droit pourrait très vite retrouver l’équipe première de l’OM.

Jonathan Clauss, OM Marseille Olympique de Marseille

D’après les renseignements obtenus par RMC Sport, la blessure de Jonathan Clauss est moins grave qu’elle n’y paraissait. Le joueur a passé une IRM qui a laissé entendre qu’il ne souffrait que d’une élongation (et non d’une déchirure). De nouveaux examens seront réalisés dans 48 à 72 heures, pour confirmer le diagnostic. Une bonne nouvelle semble se profiler pour l’OM.

Kaboré moins à l’aise dans le secteur offensif

Pour rappel, Jonathan Clauss a dû quitter ses coéquipiers prématurément lors du match disputé par Marseille à Montpellier. L’ancien Lensois a été remplacé par Issa Kaboré dès la 23e minute. Le joueur prêté par Manchester City s’est révélé maladroit, offensivement. Mais il a en revanche été solide en défense, avec 1 tacle réussi, 3 ballons interceptés et 1 tir bloqué.

Recruté l’été dernier pour 7,5 millions d’euros, Jonathan Clauss s’est révélé particulièrement performant depuis le début de la saison. Le joueur a notamment délivré 8 passes décisives et inscrit 1 but en 26 matchs, toutes compétitions confondues. Ses prestations ne lui ont toutefois pas suffi pour participer à la Coupe du monde. Didier Deschamps a changé de système et estimé que son profil ne collait plus avec ses attentes. Une grosse déception pour le joueur et le club olympien.

L’OM bénéficie d’un calendrier allégé

S’il revient suffisamment vite, Jonathan Clauss pourrait constituer une solution pour Igor Tudor pour compenser la suspension de Nuno Tavares. Le Portugais a écopé d’un carton rouge direct face aux Montpelliérains et devrait être suspendu plusieurs rencontres. Or l’ancien Lensois a déjà montré qu’il était à l’aise sur le côté gauche. L’aurait remède pourrait consister à aligner Sead Kolasinac sur le côté, plutôt que dans l’axe comme hier. Le Bosnien, qui parait avoir retrouvé la plénitude de ses moyens, est dans une bonne période.

Actuel 3e du classement de Ligue 1, l’OM bénéficie d’un calendrier allégé, comparé à sa première partie de saison. L’équipe d’Igor Tudor s’est en effet faite éliminer des coupes d’Europe en terminant dernier de sa poule, en Ligue des Champions. Peut-être un mal pour un bien. Après la coupe de France, programmée samedi, les Phocéens iront à Troyes, le 11 janvier, avant d’affronter Lorient (le 14), puis Monaco (le 28).

Cela devrait permettre à Igor Tudor de gérer plus efficacement son effectif. Cela explique aussi certainement pourquoi les dirigeants marseillais souhaitent recruter deux éléments, et non pas davantage malgré les départs des derniers mois (Arek Milik, Luis Suarez, Cédric Bakambu, Isaak Touré, Gerson) et la blessure d’Amine Harit.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement