Boudjellal veut aligner l’équipe B contre l’OM

Mourad Boudjellal ne décolère pas, suite à la décision des instances d’organiser la rencontre entre son club et l’OM à Martigues. Le président de Hyères y voit une injustice et envisage d'aligner une équipe B, samedi.

Mourad Boudjellal

Interrogé par RMC Sport, Mourad Boudjellal a expliqué pourquoi il risquait d’aligner une équipe B face à l’OM, lors des 32es de finale de la coupe de France. Le président de Hyères ne digère pas la décision des instances de faire disputer la rencontre à Martigues.

« Ça me parait aberrant, je n’arrive pas à comprendre »

« Ce qui me vexe c’est qu’on ne puisse pas jouer ce match à Toulon. C’est grave que dans le département du Var on ne puisse pas organiser un 32e de finale de Coupe de France de football face à une belle équipe de Ligue 1. Ça me parait aberrant, je n’arrive pas à comprendre », a-t-il lancé à la radio. L’ancien patron du RCT envisage même d’aligner une équipe B : « Samedi, il faut qu’il y ait 11 personnes sur le terrain et il y aura 11 personnes sur le terrain… Après, on verra qui sera sur la pelouse. J’ai bien compris, en tant que président de ce club, que le boycott pouvait avoir des répercussions assez importantes pour l’avenir du club et je ne veux pas en être responsable », a-t-il continué.

« L’OM n’a pas à s’inquiéter : tout va bien se passer pour eux dans ce match. »

Selon lui, l’équipe première de Hyères est concentrée sur le championnat. Et faire la faire jouer pourrait poser des problèmes pour la suite : « L’équipe première est concentrée sur le championnat dans lequel on a encore une chance et sur le mois de janvier nous avons des échéances importantes. La Coupe de France, c’était du bonus. En arrivant en 32e de finale et si on avait pu jouer le match au stade Mayol, c’était comme si on avait gagné cette Coupe de France. Donc maintenant, on l’a perdue, c’est terminé ! La fête est gâchée. » L’OM n’aurait donc pas de souci à se faire : « L’objectif est simplement de prendre moins de 10 buts, car deux chiffres, ça serait la honte. Mais on nous a manqué de respect ! La seule chose que je peux dire c’est que l’OM n’a pas à s’inquiéter : tout va bien se passer pour eux dans ce match. »

Et le président n’envisage même pas d’aller au stade : « Pour le moment, je suis quasiment sûr de ne pas aller au stade. Ce match, je l’ai zappé. Si je le boycotte, pas mon équipe, mais moi en tant que personne, ça pourra au moins me permettre de voir un match de mon équipe à la télé, comme à l’époque du RCT quand je ne me déplaçais pas. Pour moi, ce match n’existe pas », a-t-il conclu.

La réglementation concernant les stades susceptibles de recevoir des rencontres de coupe de France de football n’a pas évolué significativement, ces dernières années. La posture prise par Mourad Boudjellal parait davantage pénaliser son club que les instances. L’ancien Toulonnais risque bien de priver ses joueurs d’un rendez-vous unique dans leur carrière.

Prudent, l’OM n’a quant à lui pas réagi aux multiples déclarations de son adversaire. Ses relations avec lui ne sont pas vraiment au beau fixe, suite à sa tentative de rachat, il y a quelques saisons. Le natif d'Ollioules a récemment admis que le projet qu'il portait était bidon.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement