Les propos de Le Graët, Zidane a pris une décision

Zinedine Zidane s'est prononcé sur les déclarations chocs de Noël Le Graët à son égard. L'ancien international français ne compte pas réagir, pour le moment, à la sortie fracassante du président de la Fédération française de football.

Zinédine Zidane

“Je n'en ai rien à secouer”

Noël Le Graët fait l'unanimité contre lui. Depuis plusieurs heures, nombreux sont les acteurs du football français à rebondir à l'entretien accordé dimanche par le président de la Fédération française de football, sur RMC Sport. Invité à parler de la situation de Zinedine Zidane, qui devra patienter avant d'envisager de prendre les commandes de l'équipe de France, Didier Deschamps ayant prolongé jusqu'en juin 2026, le patron de la 3F n'en a que faire de l'avenir du champion du monde 1998“Zidane au Brésil ? Je n'en ai rien à secouer, il peut aller où il veut ! Il peut aller où il veut, dans un club… Sélection, j'y crois à peine en ce qui le concerne.”

Une sélection du Mondial rembarrée

Kylian Mbappé, Franck Ribéry, Djibril Cissé… Actuels et anciens joueurs des Bleus ont fustigé l'outrance de Noël Le Graët. Cette polémique n'a également pas manqué de faire réagir la sphère politique, parmi laquelle la ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra. En revanche, jusqu'à présent, le principal intéressé n'est pas encore sorti de son mutisme. Et selon les informations du quotidien L'Equipe, l'ex-technicien du Real Madrid ne prévoit pas de rebondir aux déclarations de Noël Le Graët. “Zizou” a décidé de privilégier le silence et refuse pour l'heure le jeu du ping-pong à distance avec le boss de la Fédération française de football.

Annoncé sur les tablettes de la Fédération brésilienne de football, la Seleçao se cherchant un nouveau sélectionneur après le départ de Tite, l'ancien entraîneur de la Juventus Turin a refusé de s'installer sur le banc des Etats-Unis, huitièmes de finaliste de la Coupe du monde 2022.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement