L’avenir de Giroud avec les Bleus, Di Meco tranche

Eric Di Meco a donné son avis sur la suite de la carrière internationale d'Olivier Giroud. L'ancien joueur de l'Olympique de Marseille pense que l'attaquant de l'AC Milan doit passer la main en équipe de France.

Olivier Giroud, équipe de France

Je continue pour l'instant. Ça m'a fait quelque chose de savoir que Hugo arrêtait après toutes ces années. Notre relation était spéciale. Tout peut arriver, tant que je n'ai pas annoncé ma retraite internationale, je reste sélectionnable. Il faut savoir si j'ai encore envie de porter ce maillot bleu qui compte tellement pour moi et je veux prendre du temps avant de prendre cette décision.” Interrogé par le Canal Football Club, Olivier Giroud a entretenu le flou sur ses intentions concernant la suite de sa carrière internationale, un peu plus de quatre semaines après la finale de la Coupe du monde 2022 perdue contre l'Argentine.

“C'est le sens de l'histoire”

Meilleur buteur de l'histoire des Bleus avec 53 buts en 120 sélections, l'avant-centre de l'AC Milan doit-il ranger ses crampons avec les champions du monde 2018 ? Pour RMC, Eric Di Meco a plutôt répondu par l'affirmatif. “Sur la finale, quand ils sont rentrés, Randal Kolo Muani et Marcus Thuram ont été meilleurs que lui. C'est le sens de l'histoire. On a l'impression sur ce match qu'il y a eu une passation de pouvoir. Lui a été transparent et les jeunes ont changé le match, ça c'est terrible”, analyse l'ancien défenseur de l'Olympique de Marseille, qui pense que le natif de Chambéry doit passer la main : “C'est le sens de l'histoire, à un moment donné malheureusement, on devient trop vieux pour jouer au haut niveau et il y a des jeunes qui poussent.”

En attendant la décision finale du buteur de 36 ans, les deux gardiens de but Hugo Lloris et Steve Mandanda ont eux déjà annoncé leur retraite internationale, peu de temps après la désillusion contre l'Albiceleste de Lionel Messi.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement