Chelsea se lâche totalement, l’UEFA réagit

Chelsea a dépensé 460 millions d’euros sur le mercato, depuis l’arrivée de Todd Boehly. L’UEFA va prendre des premières mesures pour freiner sa folie des grandeurs.

Mykhailo Mudryk, Chelsea

Depuis l’arrivée de Todd Boehly, Chelsea a investi des sommes énormes sur le mercato. Le club londonien a misé plus de 460 millions d’euros pour s’attacher des éléments comme Wesley Fofana (80 millions d’euros), Mykhaylo Mudryk (70 millions), Marc Cucurella (65,3 millions), Raheem Sterling (56,2 millions), Benoît Badiashile (38 millions), Kalidou Koulibaly (38 millions), Noni Madueke (35 millions). Ces investissements devraient d’ailleurs se poursuivre ces prochains jours : le nom de Malo Gusto (OL) et Moses Caicedo (Brighton) sont encore évoqués pour renforcer les Blues. Le premier pourrait débarquer pour 40 millions d’euros, tandis que le second pourrait impliquer une dépense de 74 millions d’euros.

La durée des contrats limitée à 5 ans ?

L’UEFA a jusque-là assisté à cette folie sans réagir. Mais l’instance aurait décidé de reprendre les choses en main. Selon les informations recueillies par le Daily Mail, plusieurs clubs se sont plaints des contrats proposés par le club londonien : Mudryk s’est par exemple engagé jusqu’en juin 2031. Or si ce procédé permet d’étaler le paiement des transferts et donc de contrer les réglementations du fair-play financier, il pourrait bientôt être interdit. L’UEFA aurait l’intention de limiter la durée des bails à cinq ans. Cela devrait avoir pour effet de calmer des dépenses des Blues. La Premier League, qui est attentif à l’équilibre des finances de ses clubs, pourrait également sévir. Le championnat anglais a notamment instauré des règles strictes, en ce qui concerne les masses salariales. Il n’est pas dit que les Blues parviendront à s’y plier, ces prochains mois, et des sanctions pourraient tomber.

Pour rappel, Chelsea occupe pour l’instant la 10e position du classement de Premier League, à 10 points de la 4e place synonyme de qualification pour la Ligue des Champions. L’opération remontée promet d’être déterminante, ces prochains mois, en vue de 2023-2024.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement