La révolte des clubs sonne… avec une grève ! (Officiel)

Conformément à ce qu'on pouvait craindre, les présidents des clubs professionnels ont décidé d'entamer un bras de fer avec le gouvernement afin de dénoncer l'instauration de la fameuse taxe à 75%.

Fini de rigoler ! Depuis déjà plusieurs semaines, plusieurs dirigeants de clubs étaient montés au créneau afin de tirer la sonnette d'alarme en ce qui concerne la taxe à 75%. Après la suppression du DIC (Droit à l'Image Collectif) il y a quatre ans qui avait déjà provoqué un séisme considérable, ils jugent que cet impôt va donner lieu à une catastrophe globale. Entre des budgets toujours plus serrés et une compétitivité encore réduite sur la scène européenne, c'est clairement la goutte d'eau de trop qui a fait déborder le vase ! Rappelons que “la taxe Hollande” devrait rapporter pas moins de 44 millions d'euros dès l'année prochaine.

Afin de ne pas se laisser marcher sur les pieds, les patrons des écuries françaises ont adopté le principe d'une grève dans le cadre d'une assemblée générale organisée ce jeudi matin. A moins que le président François Hollande trouve la formule miracle pour empêcher cette dernière, lors d'un rendez-vous programmé la semaine prochaine, on devrait donc être privés de la 15e journée de Ligue 1 le 30 novembre. Invité à donner son avis à ce sujet, le président de la LFP, Frédéric Thiriez, a fait savoir qu'il “approuve la détermination des clubs français” dans cette affaire d'État.

Le quatuor UNFP (Union Nationale des Footballeurs Professionnels) – UNECATEF (Union Nationale des Entraîneurs et Cadres Techniques du Football français)- UCPF (Union des Clubs Professionnels de Football) – LFP (Ligue de Football Professionnel) a décidé d'unir ses forces pour peser de tout son poids. Leurs représentants respectifs avaient, initialement, décidé de quitter la commission de réflexion sur la compétitivité du football français alors que la ministre des Sports, Valérie Fourneyron, comptait sur cette entrevue pour les convaincre de ne pas faire grève. Décidément, le foot français s'apprête à vivre un mois de novembre chaud comme la braise ! En plus de cette révolte des clubs, rappelons que l'équipe tricolore va affronter l'Ukraine (15-19 novembre) dans les cadres des barrages du Mondial 2014.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)