L’Atlético ne faiblit pas

Dans le cadre de la 11e journée de Liga, l’Atlético Madrid est allé s’imposer sur la pelouse de Grenade (1-2). Une victoire qui permet aux Colchoneros de recoller à un point du FC Barcelone. Dans le même temps, Grenade a gagné au Madrigal contre Villarreal (0-2).

L’Atlético Madrid maintient son train d’enfer dans les hauteurs du championnat espagnol. Tout comme son buteur Diego Costa, auteur de sa 12e réalisations en 11 matches sur la pelouse de Grenade, jeudi soir (1-2). Si celui qui a tout récemment choisi l’Espagne, plutôt que le Brésil, pour évoluer en sélection nationale, s’est contenté d’un penalty (38e), son but a permis aux Colchoneros de prendre l’avantage et de ne jamais le perdre. De quoi faire tourner la tête des supporters des matelassiers. Avec ce nouveau succès, les hommes de Diego Simeone reviennent à un point du FC Barcelone et surtout en reprennent 5 d’avance sur le grand rival du Real. En toute fin de match, Ighalo est parvenu à sauver l’honneur pour les Andalous (90+1).

Et cette rencontre ne fut, ou presque qu’une simple histoire de penalty. Après avoir provoqué le premier, David Villa s’est chargé de transformer le deuxième (78e), qu’il avait encore une fois obtenu. Un honneur que lui a laissé Diego Costa et qui prouve que tout va pour le mieux à l’Atlético. Associé dans un 4-4-2 en club, les deux hommes devraient cependant être en concurrence pour la seule place d’attaquant de pointe au sein de la Furia Roja. Car il est difficile d’imaginer que Vicente Del Bosque remette en cause son sacro-saint 4-3-3 pour faire plaisir aux deux Madrilènes. Mais pour le moment, Villa et Diego Costa peuvent savourer leur début de saison réussi, que ce soit en championnat ou en Ligue des champions.

Dans le deuxième match qui débutait à 20 heures, Getafe est parvenu à créer la surprise en venant à bout de Villarreal au Madrigal (0-1). Un succès étriqué, obtenu grâce à un but de Marica en tout début de rencontre (6e), et une réalisation de Sarabia dans le temps additionnel (90+2). Le joueurs sous-marin jaune n’est jamais parvenu à faire son retard, notamment à cause de l’expulsion de Piniguez, peu avant la mi-temps (39e), qui les ont obligé à évoluer à 10 contre onze pendant presque une heure. Au classement, Getafe se place au 6e rang, alors que Villarreal reste toujours 4e.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)