Arsenal garde le pouvoir

Arsenal est plus que jamais en tête de la Premier League, après son succès à domicile contre Liverpool (2-0). Les Gunners ont dominé de la tête et des épaules les Reds, qui sont désormais relégués à cinq points de leurs adversaires du jour.

Sur la pelouse de l’Emirates Stadium, Arsenal a envoyé un message fort aux autres équipes de Premier League, en s’imposant face à Liverpool (2-0). Première étape réussie donc, d’une série qui verra les hommes d’Arsène Wenger affronter Dortmund, Manchester United et Southampton, l’équipe surprise de ce début de saison en Angleterre, lors des deux prochaines semaines. Car mis à part Tottenham, les Rouge et Blanc ne s’étaient imposés que face à des équipes de la deuxième partie de tableau jusque-là. Un succès qui, combiné à la défaite de Chelsea à Newcastle plus tôt dans la journée, permet aux Gunners de compter cinq points d’avance sur ses plus proches concurrents.

Avec Koscielny, Sagna et Giroud du côté d’Arsenal, Sakho et Cissokho côté Liverpool, les internationaux français étaient bien représentés dans ce duel au sommet du tableau du championnat anglais. Et c’est en faveur des locaux que la rencontre a basculé, dès la 19e minute de jeu. Bacary Sagna adressait un bon centre à destination de Santi Cazorla, qui voyait sa tête repoussée par le poteau. Mais l’Espagnol n’abdiquait pas et reprenait le ballon de volée pour crucifier Mignolet (1-0, 19e). Un but qui venait récompenser la domination des coéquipiers de Mesut Özil.

Et Ramsey doubla la mise…

Chez les Reds, le duo Sturridge-Suarez était parfaitement muselé par la défense d’Arsenal. Et comme les milieu de terrain des Rouge et Blanc conservaient parfaitement le ballon, les hommes de Brendan Rodgers ne parvenaient pas à se créer la moindre situation chaude. Et c’est le joueur en forme d’Arsenal, Aaron Ramsey, qui allait mettre fin aux espoirs des visiteurs. Bien servi par Özil, le Gallois avait tout le temps pour armer sa demi-volée à l’entrée de la surface de réparation et battre Mignolet pour la deuxième fois de la journée (2-0, 59e). C’est la 10e but de Ramsey toutes compétitions confondues depuis le mois d’août.

Un écart que Liverpool ne parviendra jamais à refaire, malgré une dernière énorme occasion de Suarez qui manquait le cadre (87e) et du même coup l’occasion d’enflammer la fin de la rencontre. Arsenal a de plus en plus le profil d’un champion et les critiques émises à l’encontre d’Arsène Wenger, après la défaite face à Aston Villa lors de la première journée, semblent déjà très loin. Mais la route reste encore longue, pour soulever ce trophée de Premier League, auquel 4, voire 5 équipes, peuvent prétendre cette année.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)