Lille-Monaco, rester dans le bon tempo

En clôture de la 12e journée de Ligue 1, Lille (3e) et Monaco (2e) s’affrontent dimanche à 21 heures avec l’ambition de figurer comme le principal rival du PSG. Entre une défense lilloise presque imprenable et une attaque monégasque qui pourra compter sur le retour de Radamel Falcao, les débats s’annoncent équilibrés.

René Girard

Face à la supériorité du PSG et l’annonce par de nombreux observateurs que le titre de champion de France n’échappera pas au club parisien en mai prochain, Lille et Monaco amorcent peut-être une lutte à distance en vue d’une qualification pour la Ligue des champions. Mais ce soir, ces deux clubs vont se retrouver au stade Pierre Mauroy avec l’envie de frapper un grand coup et d’affirmer leurs intentions, celles de prétendre au podium final voire mieux. Derrière Paris, l’ASM pointe à trois longueurs et reviendra donc à hauteur en cas de victoire. Quant au Losc, relégué à six points du champion de France sortant, un succès lui permettrait de mettre un terme à l’invincibilité de la formation de Claudio Ranieri et d’entrevoir la suite de la saison avec optimisme.

Si Monaco et ses stars paraissent sur le papier un ton au-dessus des protégés de René Girard, ces derniers possèdent tout simplement la meilleure défense du championnat avec seulement quatre buts concédés. Lors de ses six dernières sorties de Ligue 1, Lille a gardé sa cage inviolée. Evidemment, le promu dispose de la deuxième meilleure attaque avec vingt buts inscrits et ne manquera pas de profiter du retour de Radamel Falcao (huit buts), suspendu en milieu de semaine à Reims en Coupe de la Ligue, pour faire la différence. Un argument en faveur de Lille ? Depuis quelques semaines, le Rocher pioche un peu plus, notamment à l’extérieur.

Un argument favorable à Monaco ? Si le Losc occupe actuellement la troisième place, il le doit également à un calendrier favorable qui l’a vu éviter jusque-là le PSG, l’OM et donc l’ASM. D’ailleurs, face aux meilleurs, l’écurie nordiste fut bien plus à la peine comme contre Nice (défaite 2-0), Lyon et Rennes (0-0). “C’est notre premier test face aux deux équipes au-dessus. On va se frotter à ce qui se fait de mieux en France avec le PSG, reconnaissait Rio Mavuba en conférence de presse. On s’attend à un match compliqué, car on reçoit l’un des deux favoris du championnat. On respecte évidemment cette équipe monégasque performante, notamment sur les côtés. Mais on est à la maison et on va essayer de tout faire pour remporter ce match.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)