Lille chipe la deuxième place à Monaco

Lille a frappé un grand coup, en clôture de la 12e journée du championnat de France, en battant Monaco au Grand Stade (2-0). Un succès qui permet aux Nordistes de chiper la 2e place du championnat à leurs adversaires du soir.

Le LOSC a envoyé un message fort aux autres équipes de Ligue 1, en s'imposant contre Monaco au Grand Stade (2-0). Non seulement, les hommes de René Girard ont pris la deuxième place du championnat au club de la Principauté, mais ils ont aussi démontré qu'ils étaient plus que capables de rivaliser avec l'un des gros du championnat. Toujours à deux points du Paris Saint-Germain, les Nordistes pourraient même se retrouver à lutter pour le titre, s'ils arrivent à garder ce rythme tout au long de la saison.

Et si c'est une fois de plus la capacité des Lillois à faire déjouer leur adversaire, qui leur a permis de prendre les trois points, mais aussi de conserver leurs cages inviolées pour la 10e fois de la saison. Mais sans un grand Vincent Enyeama, toujours aussi impressionnant comme dernier rempart, Lille aurait pu passer une soirée bien plus difficile. Par trois fois, l'international nigérian a dû sortir le grand jeu pour empêcher l'ASM de revenir au score. D'abord devant Rivière (67e), puis par deux fois devant Falcao (68e, 90+1e).

Nolan Roux inscrit un doublé

Mais si derrière tout va bien, devant, Nolan Roux a fait le travail. Auteur d'un doublé, l'ancien Brestois a porté son total à 5 buts depuis le début de la saison. Le départ de Florian Thauvin dans les derniers instants du mercato a fait le bonheur de l'attaquant des Dogues qui a trouvé ses marques aux côté de Salomon Kalou, à la pointe du 4-4-2 des Dogues. Sur son premier but, Roux profitait d'une tête de Basa, consécutive à un corner, pour détourner le ballon au nez et à la barbe de Subasic (1-0, 27e). Sur le deuxième, c'est à la conclusion d'un contre parfaitement mené par Kalou et Mavuba que Nolan Roux se trouvait pour faire le break (2-0, 72e).

Du côté de l'ASM, Claudio Ranieri ne devrait pas apprécier cette deuxième défaite de la semaine (après celle en Coupe de la Ligue), la première en championnat. Si les attaquants monégasques ont buté sur un Enyeama en état de grâce, la défense de l'ASM a une fois de plus péché dans le jeu aérien sur le premier but. En première période, le milieu de terrain n'a pas réussi à mettre assez de rythme pour brusquer un bloc lillois bien en place. Le technicien de Monaco va devoir reprendre en main cette équipe, qui semble s'être un peu trop reposée sur ses lauriers ces derniers temps.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)