Ibrahimovic évite une mauvaise blague au PSG

Après trois victoires de rang, le PSG n’a pu faire mieux que match nul contre Anderlecht (1-1), mardi soir pour le compte de la 4e journée de Ligue des champions. Au terme d’une prestation bien terne, le club parisien, sauvé par Ibrahimovic, va devoir patienter encore un peu avant de valider sa place en huitièmes de finale.

Zlatan Ibrahimovic

Cela faisait bien longtemps que le PSG n’avait pas proposé une rencontre aussi peu reluisante. Deux semaines après sa démonstration en Belgique (5-0), l’actuel leader de la Ligue 1 s’est contenté contre Anderlecht d’un partage des points sans conséquences pour la qualification en huitièmes de finale (1-1), mais sa sortie pose quelques questions sur sa motivation. Pendant la première période, le PSG livre même sans doute ses 45 minutes les plus insipides depuis le début de saison. Face à une équipe belge très défensive et bien plus solide qu’au match aller, le club parisien ne parvient pas à créer des décalages. Si Lavezzi (6e) puis Ibrahimovic (17e) tentent de réveiller un Parc des Princes lui aussi amorphe, ni l’Argentin ni le Suédois ne cadrent leur tentative.

Trop faciles, les hommes de Laurent Blanc dorment et la formation belge en profite en sortant de sa moitié de terrain. Heureusement pour le champion de France, Mitrovic voit sa tentative passer de peu au-dessus de la cage de Sirigu (27e), avant que le gardien italien ne stoppe la frappe du buteur serbe (32e) puis accompagne du regard une volée manquée de Praet au second poteau (33e). Dès la reprise, le PSG tente d’accélérer mais peine toujours autant face au double rideau des visiteurs. Sur un corner, Ibrahimovic parvient à se démarquer, sauf que le grand bonhomme d’il y a quinze jours n’arrive pas à cadrer sa tête (55e). Si le spectacle n’est pas au rendez-vous sur le terrain, l’ambiance remonte d’un cran quand Blanc décide de faire sortir Marquinhos pour l’entrée en jeu de Thiago Silva (62e). Blessé à la cuisse gauche, le défenseur central brésilien n’était plus apparu depuis le 22 septembre dernier et le choc face à Monaco (1-1).

Alors que le réalisme fuit Paris sur des opportunités de Lavezzi (63e), Ibrahimovic (64e) et Alex (67e), Anderlecht inscrit son premier but en Ligue des champions par De Zeeuw sur un centre de Kljestan (0-1, 68e). Logiquement mené après plus d’une heure de jeu très décevante, le PSG joue en réaction et n’a besoin que de deux minutes pour égaliser. Servi par Matuidi, Ibrahimovic s’y prend à deux fois après une première frappe stoppée par le poteau pour surprendre Kaminski de près (1-1, 70e). Décidément bourreau d’Anderlecht, l’avant-centre suédois porte son total à sept réalisations en C1 et évite à son équipe de subir une inattendue désillusion à domicile. Si dans le dernier quart d’heure, Paris va faire le siège de la surface belge, le score ne bougera plus. Avec dix points, le PSG reste bien évidemment en tête du groupe C mais devra attendre la réception de l’Olympiakos du 27 novembre prochain pour asseoir pour de bon sa place pour la suite de la compétition.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)