L’OM perd à Naples et quitte la C1

L’Olympique de Marseille est éliminé de la Ligue des champions. Mercredi soir au stade San Paolo de Naples, le club phocéen a livré une prestation honorable mais insuffisante, s’inclinant pour la quatrième fois en autant de sorties (3-2).

Gonzalo Higuain

Ils y auront cru. Obligés de s’imposer à Naples après trois défaites en trois matches pour préserver leurs chances d’une qualification en huitièmes de finale de la Ligue des champions, les joueurs phocéens auront eu le mérite de réussir un bon début de partie pour tromper rapidement la vigilance de l’arrière-garde napolitaine. Avant que les hommes de Rafael Benitez, parfois perfectibles défensivement, ne fassent la différence grâce à leur armada offensive pour s’imposer logiquement (3-2) et rester plus que jamais en course pour le prochain tour. Éliminé, l’OM aura encore deux rencontres à disputer contre Arsenal et le Borussia Dortmund mais doit désormais se consacrer à la Ligue 1 après une campagne ratée d’avance qu’il savait évidemment délicate dans ce groupe de la mort.

Pour cette rencontre, Elie Baup avait opéré plusieurs changements et décidé notamment de titulariser sur le côté droit Thauvin en lieu et place de Payet. Pour la première occasion marseillaise, l’ancien Bastiais se montre décisif. Sur un corner, la recrue estivale trouve la tête d’André Ayew. Buteur il y a quinze jours au Vélodrome, le Ghanéen prend le meilleur aux six mètres sur Maggio et trompe Reina (10e, 0-1). Quatre minutes plus tôt, le Napoli n’était pourtant pas loin d’enfoncer la situation comptable de l’OM quand Callejon décalait Mertens, sauf que le Belge manquait de précision à l’entrée de la surface de réparation pour surprendre Mandanda. Soulagé d’ouvrir la marque, Marseille pense faire le plus dur mais se fait crucifier en deux minutes par le talent des joueurs transalpins.

Higuain met fin aux espoirs

Sur un corner mal dégagé, Inler trompe la vigilance du gardien phocéen d’une frappe sèche du gauche aux 18 mètres (22e, 1-1), avant que Higuain ne vienne conclure une action de Callejon puis une remise de la tête de Pandev au devant de Diawara d’une reprise de volée du droit imparable pour Mandanda (24e, 2-1). Dès la reprise, contrait de jeter ses dernières forces dans la bataille, Marseille pousse et Thauvin, à deux reprises (49e, 52e), donne quelques frissons au public de San Paolo. Sans réussite. Tout juste entré en jeu au détriment de Valbuena, Payet s’essaye lui aussi de loin mais ne se montre pas plus décisif (59e). Ce n’est que partie remise. Sur le flanc gauche, l’ex-Lillois adresse un bon centre en direction de Thauvin, qui devance Armero et reprend de près pour l’égalisation olympienne (64e, 2-2).

Revigoré, l’OM pense se diriger vers le match nul mais joue mal un hors jeu passif de Hamsik en laissant filer Mertens sur l’aile gauche. Dans la zone de vérité, ce dernier prend le temps de décaler Higuain au second poteau. Libre de tout marquage, le buteur argentin n’a plus qu’à pousser le ballon dans le but vide pour un doublé de renard des surfaces (75e, 3-2). Puis Insigne, qui vient de remplacer Mertens, trouve le poteau de Mandanda d’une opportunité enroulée du droit (84e). La dernière action majeure d’un match rythmé au cours duquel Marseille aura été à la hauteur de l’événement. Insuffisant pourtant pour éviter un quatrième revers en quatre sorties synonyme d’une élimination désormais certaine.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)