Guilavogui a un double défi à relever en Espagne

En acceptant d’être transféré à l’Atletico Madrid pendant le dernier mercato, Josuha Guilavogui s’attendait à avoir besoin d’un temps d’adaptation. Mais le milieu de terrain ne pensait pas qu’il aurait autant de mal à se mettre en évidence. Pour le moment, il n’a pas fait ses preuves chez les Rojiblancos.

Josuha Guilavogui

Une concurrence terrible. Perturbé par des pépins physiques, Josuha Guilavogui a dû se contenter, jusqu’à aujourd’hui, de faire 2 apparitions toutes compétitions confondues au sein de l’équipe de l’Atletico Madrid. Le milieu de terrain doit composer avec plusieurs concurrents directs dans l’entrejeu (Suárez, Gabi, Raúl Garcia ou encore Tiago). Si les Rojiblancos étaient en difficulté, nul doute que l’entraîneur Diego Simeone n’hésiterait pas à modifier ses plans et à accorder un temps de jeu plus conséquent à Josuha Guilavogui. Mais ce n’est pas du tout le cas ! L’écurie de la capitale espagnole est très performante en Liga (2e place, un point de retard par rapport au Barça) et en Ligue des champions (1ère place du groupe G, qualification pour les 8es de finale déjà assurée).

Du coup, l’ancien joueur de Saint-Étienne se contente des “miettes” et d’un statut de remplaçant. Mercredi dernier, Josuha Guilavogui a fait son entrée en jeu à la 56e minute de jeu lors du match entre l’Atletico Madrid et l’Austria Vienne (4-0). Même s’il a savouré cette première apparition en C1, le footballeur âgé de 23 ans ne peut pas se contenter de cela. “Je vais me battre pour jouer plus de minutes. Je dois faire le maximum pour avoir plus d’opportunités”, a-t-il confié d’après Marca. Au sujet de sa prestation, Josuha Guilavogui a ajouté qu’il a eu “un bon feeling” en essayant de “jouer simplement” sur le rectangle vert. Au cours des jours et des semaines à venir, le natif d’Ollioules va essayer de gagner sa place à l’Atletico Madrid mais aussi de remonter dans le bon wagon français en vue du Mondial 2014.

Alors qu’il faisait partie des plans de Didier Deschamps il y a encore deux mois (5 sélections), Josuha Guilavogui n’a pas été convoqué pour la double confrontation capitale contre l’Ukraine les 15 et 19 novembre prochains (barrage qualificatif pour le Mondial 2014). Pour lui, cette non-sélection s’apparente à un signal d’alarme alors qu’il avait quelques atouts dans son jeu pour rester au sein du groupe tricolore. Ajoutez à cela que la malchance s’en mêle au mauvais moment puisque jeudi (hier), Josuha Guilavogui n’a pas pu effectuer l’intégralité de la séance d’entraînement après avoir été victime d’une blessure au niveau du coccyx. Décidément, cet automne 2013 est bien sombre, sur le plan sportif, pour lui…

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)