Hulk tend carrément la main à Tottenham !

Qu’on se le dise, Hulk a envie de mettre un terme à son séjour en Russie ! L’attaquant du Zénith Saint-Pétersbourg espère changer d’air lors du mercato hivernal. Une aventure à… Tottenham ne serait pas pour lui déplaire !

Hulk

Une lassitude perceptible. Lorsqu’il a quitté Porto et rejoint le Zénith Saint-Pétersbourg au début du mois de septembre 2012, Hulk a clairement fait un choix financier. En Russie, le goleador brésilien perçoit environ 6,5 millions d’euros net par an, sans compter ses revenus liés aux sponsors, ce qui est loin d’être négligeable. Mais à vrai dire, l’argent ne fait pas tout pour le footballeur âgé de 27 ans… A ce stade de sa carrière, le buteur se dit qu’il a encore quelques belles années devant lui et qu’il peut encore s’offrir quelques titres majeurs au sein d’un grand championnat européen. On apprend par le biais du média Metro que Hulk serait nostalgique de son passage à Porto (2008-2012) et notamment de la saison 2010/2011.

Durant cet exercice magique, lui et ses coéquipiers avaient réussi à réaliser un quadruplé retentissant Ligue Europa – Liga Sagres – Coupe du Portugal – Supercoupe du Portugal. A l’époque Hulk jouait sous les ordres du manager André Villas-Boas. Visiblement, le courant passait très bien entre les deux hommes ! “J’ai beaucoup appris avec André Villas-Boas à Porto. Il est très intelligent sur le plan tactique. Il était presque aussi bien informé sur nous que sur nos adversaires. C’était effrayant d’en savoir autant”, a-t-il confié. L’international auriverde, qui rêve de disputer le Mondial 2014 au pays de la samba, a ensuite laissé entendre qu’il aimerait bien retrouver “AVB”. “Je suis vraiment heureux qu’André Villas-Boas se soit imposé en Angleterre. Ce serait fantastique de rejouer sous ses ordres un jour”, a-t-il lâché.

Même si les Spurs recherchent activement un autre attaquant de classe mondiale susceptible d’épauler Roberto Soldado et Jermain Defoe (Emmanuel Adebayor ne fait plus partie des plans du “Group One”, ndlr), force est de constater que le transfert de Hulk sera sûrement difficile à boucler. Il y a un an environ, le Zénith Saint-Pétersbourg avait déboursé pas moins de 55 millions d’euros pour déloger le Brésilien de Porto. A White Hart Lane, le board de Tottenham a les moyens de ses ambitions mais n’a pas l’intention de dépenser autant d’argent sur un seul élément même si ce dernier est aussi talentueux que le natif de Campina Grande. Seul un effort des Russes (25-30 millions) pourrait inciter les Londoniens à lâcher les chevaux pour s’attacher les services de Hulk.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)