Taxe à 75% : Thiriez propose le nom d’un médiateur

Le président de la LFP, Frédéric Thiriez, espère franchement que la grève qui aura lieu à la fin du mois, afin de protester contre l’instauration de la taxe à 75%, n’aura pas lieu.

Frédéric Thiriez

Au cours d’un entretien retranscrit par L’Equipe, le dirigeant a fait savoir que cette opération serait vraiment le dernier recours pour que le gouvernement revoit sa copie ce qui n’a pas été le cas jusqu’à présent. “Personne n’a envie de faire grève dans le football. Ça n’amuse aucun président, aucun entraîneur, aucun joueur, aucun supporter. C’est une issue extrême au cas où nous ne serions pas entendus. La grève, c’est comme l’arme atomique. Le but est de ne pas l’utiliser, mais il faut être prêt”, a-t-il indiqué.

Aujourd’hui, Frédéric Thiriez juge que seule la nomination d’un médiateur pourrait éventuellement faire bouger les lignes. “Il y en a un qui me paraît indiqué : Jean Glavany. Il a la confiance du gouvernement, puisque la ministre des Sports l’a chargé d’une mission de réflexion sur l’avenir du football professionnel. Il a aussi ma confiance, je le connais depuis trente ans. C’est un passionné de sport sans préjugés. C’est un homme honnête, intelligent de surcroît. Mon souhait est qu’il accepte cette mission.”

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)