Sortie de vestiaires… avec Xabi Prieto

Dépassé par la rapidité des joueurs merengues, le meneur de jeu de la Real Sociedad Xabi Prieto est, à l’image de ses coéquipiers, complètement passé à travers de son match hier à Santiago Bernabeu. Pour TopMercato, le numéro 10 Txuri-Urdin revient sur la déroute de son équipe et parle de la saison de la formation de Saint Sébastien.

Xabi Prieto

Xabi Prieto, la Real Sociedad a coulé dès la première mi-temps face à une formation madrilène ultra offensive. Comment expliquez-vous cette si mauvaise première période ?

Le Real a décidé d’entamer la rencontre pied au plancher et je pense que cela nous a un peu surpris. Nous avions préparé un plan de match bien précis, en pensant que le rythme ne serait pas aussi rapide lors des premières minutes. On a complètement perdu pied et le Real en a parfaitement profité en marquant quatre fois lors de la première mi-temps. Quatre à zéro à la pause, ce n’est pas agréable. Lors de la seconde période, on a réussi à relever la tête mais l’écart était déjà trop important. Le Real avait déjà pris le large et on se devait de limiter la casse. Les Merengues ont des flèches en attaque et il est très difficile de défendre sur Ronaldo, Bale et Benzema.

Malgré cette lourde défaite, la Real Sociedad occupe actuellement une belle septième place en championnat. Beaucoup de personnes pensaient que l’équipe ne serait pas en mesure d’être performante en Liga du fait de la participation en ligue des champions…

Nous arrivons plutôt bien à gérer l’enchaînement des matches jusqu’à présent, même si notre parcours en phase de poule de ligue des champions est assez compliqué. Le groupe est en forme et nous n’avons pas beaucoup de blessés, ce qui nous aide à parfaitement bien enchainer les rencontres. Notre parcours en championnat est plutôt intéressant et nous allons essayer d’atteindre la plus haute place possible quelque soit notre parcours en ligue des champions.

L’équipe n’a réussi à prendre qu’un point en quatre rencontres de ligue des champions jusqu’à présent. La qualification est-elle encore possible ?

Je pense qu’il y a encore une possibilité, même si nous n’avons pris qu’un seul point jusqu’à présent. Nous n’avons pas perdu nos matches par de grands écarts et je pense que l’on a montré, surtout face à Manchester United que l’on pouvait faire de belles choses. Il nous a manqué un peu de chance et le manque d’expérience ne joue pas en notre faveur, mais on y croit encore. Il faudra gagner à Donetsk et espérer que le Bayer Leverkusen perde face à Manchester lors de la prochaine journée. Nous les recevrons à Anoeta juste après et cela pourrait être une finale pour la qualification. On va tout donner pour essayer d’en arriver là.

Votre coéquipier Antoine Griezmann effectue une saison impressionnante. Que pensez-vous de lui ?

C’est un très bon footballeur qui cherche à devenir le meilleur joueur possible. Il est encore jeune et possède une belle marge de progression. Il a déjà inscrit huit buts depuis le début de la saison, ce qui énorme pour un milieu de terrain. Il va encore monter en puissance et continuer à faire de grands matches pour nous, j’en suis persuadé.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)