Sainté KO, Dortmund stoppé… Les Flops du weekend

Après les Tops, découvrez les joueurs et les clubs à qui nous avons adressé un mauvais point. Encore battu par Lyon, Saint-Etienne fait partie du lot, comme le Borussia Dortmund et Lionel Messi.

Borussia Dortmund

Les Verts boivent la tasse. Si la défaite concédée dimanche soir à Geoffroy-Guichard dans les arrêts de jeu contre Lyon (1-2) dénote un terrible complexe dans le derby, elle témoigne plus globalement de la mauvaise passe traversée par l’AS Saint-Etienne. Au classement, le club forézien (9e) n’est qu’à trois unités de la cinquième place occupée par l’OM, mais les joueurs de Christophe Galtier n’ont gagné qu’une seule de leurs huit dernières sorties en Ligue 1. Bien sûr, les coéquipiers de Loïc Perrin ont affronté Monaco (1-2) et le PSG (2-2) sur cette période, mais trop de réalisations concédées viennent gâcher leur première partie de saison. Hormis le 0-0 obtenu à Sochaux, Sainté a toujours pris deux buts par match, que ce soit face à Toulouse, l’OM, Bastia, l’ASM, Lorient, Paris et donc Lyon. On ne compte plus les manques de concentration dans les ultimes minutes, constat encore criant face à l’OL. La trêve internationale arrive au bon moment pour corriger le tir.

La sale semaine du Borussia. En l’espace de trois jours, le Borussia Dortmund s’est fait surprendre par deux fois. Rien de préoccupant pour le moment, mais forcément inhabituel pour le vice-champion d’Allemagne en titre. En Ligue des champions, les Borussen avaient d’abord été dominés par Arsenal (0-1) au Signal Iduna Park, un résultat plaçant les hommes de Jürgen Klopp à la troisième place du groupe F derrière les Gunners et Naples. Et samedi, pour le compte de la 12e journée de Bundesliga, les partenaires de Marco Reus ont subi la loi de Wolfsburg (2-1) malgré l’ouverture de la marque. Un second revers outre-Rhin pas sans conséquences puisque le Bayern Munich accentue son avance en tête du classement avec une marge de quatre unités sur le grand rival, le Bayer Leverkusen continuant par ailleurs de s’accrocher. A cela s’ajoute la grave blessure du défenseur serbe Neven Subotic, victime d’une rupture des ligaments croisés du genou droit et indisponible pour six mois.

Deux mois aux arrêts pour Messi. Comme à son habitude, le FC Barcelone pensait vivre une nouvelle soirée de rêve. Large vainqueur du Betis Séville en terre andalouse (4-1), le Barça ne lâche rien, à la différence d’un Atletico Madrid tenu en échec par Villarreal (1-1). Mais aujourd’hui, une terrible nouvelle vient ternir le weekend catalan : le nouveau pépin physique de Lionel Messi. Contraint de céder sa place dès la 20e minute de jeu par Andres Iniesta, l’attaquant argentin souffre d’une déchirure musculaire du biceps fémoral de la jambe gauche, un diagnostic venant confirmer les craintes de Gerardo Martino. Conséquence, La Pulga va devoir observer une période de repos comprise entre six et huit semaines, soit deux mois. Alors qu’il espère décrocher en janvier prochain un cinquième Ballon d’Or consécutif, le footballeur blaugrana ne reviendra pas sur les pelouses avant 2014, renonçant ainsi aux prochaines rencontres de sa sélection. Le champion d’Espagne se remettra-t-il de ce coup dur ?

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)