Bordeaux : Carrasso et le déclin du club

Cédric Carrasso était enchanté lorsqu’il a signé à Bordeaux pendant le mois de juin 2009. Mais le gardien de but a rapidement compris que le club au scapulaire arrivait en fin de cycle.

Cédric Carrasso

Pendant une interview publiée dans les colonnes de L’Equipe, le dernier rempart a fait savoir qu’à ses yeux les Girondins étaient vraiment au bout du rouleau. “Ils venaient d’être champions, ça faisait plusieurs fois d’affilée qu’ils jouaient la Ligue des champions. Tous les week-ends, quand tu jouais Bordeaux, c’était compliqué. (…) On faisait peur à tout le monde. Et, d’un coup, plus rien. Ça, c’est une vraie fin de cycle”, a déploré le porter aquitain. A ses yeux, les joueurs ont “explosé en vol” et il aurait peut-être fallu “anticiper la suite” même si, bien évidemment, les dirigeants ont dû faire avec les moyens du bord. “Je suis réaliste là-dessus. Un patron fait ce qu’il peut. Si tu as 10, tu ne vas pas dépenser 15. Je peux comprendre.”

A la question de savoir si Bordeaux va retrouver des couleurs, Cédric Carrasso a répondu que deux éléments pourraient être bénéfiques pour les Girondins. “Il y a un grand stade qui arrive, le fair-play financier. Si aujourd’hui tu fais attention – peut-être parce qu’à un moment, il y a eu de l’argent mal géré ou qu’on a trop dépensé -, si tu laisses passer la tempête pour arriver avec des nouvelles ambitions dans une situation saine, je dis bravo.” On verra si effectivement les Bordelais parviennent à redevenir des cadors en Ligue 1.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)