Ribéry, Deschamps, Benzema, Giroud…les Bleus y croient encore

Condamnée à l’exploit mardi prochain au Stade de France, l’équipe de France prépare actuellement le match retour des barrages du Mondial 2014 face à l’Ukraine. Malgré la défaite (2-0) vendredi à Kiev, les Bleus veulent croire au miracle.

Transparent au match aller, Franck Ribéry (30 ans) devra montrer un autre chose visage devant le public français pour prouver notamment qu’il peut prétendre au Ballon d’Or. Le milieu offensif du Bayern Munich est persuadé que la France peut renverser la situation. “Il faudra que l’on soit patient. Je pense qu’on a les qualités pour marquer des buts. Maintenant il ne faut pas faire n’importe quoi. A partir du moment où on a pris ce premier but en Ukraine on est allé à l’abordage et il y a eu tellement de contres pour l’équipe d’Ukraine. Il faut être patient, il faut jouer notre jeu, bien réfléchir. Dès qu’on aura la possibilité d’avoir cette première occasion il faudra la mettre au fond. Ça va nous permettre de bien rentrer dans ce match. On aura besoin de tout le monde, de nos supporters, et on va réussir“, a expliqué l’international tricolore dans l’émission Téléfoot diffusée ce dimanche sur TF1.

Malgré la déception du résultat du match aller, Didier Deschamps garde également espoir. “La situation, vous la connaissez tous. On a pris une gifle. Avec le résultat, elle est favorable à l’Ukraine. On a la possibilité de renverser la tendance. Peu importe si elle est petite, moyenne ou grande. La possibilité est là, réelle. Ça ne sera pas simple. A nous de renverser la tendance“, a insisté le sélectionneur de l’équipe de France.

Le buteur d’Arsenal, Olivier Giroud a quant à lui confié son énorme envie d’en découdre avec les Ukrainiens. “On est prêt à mourir sur le terrain pour y arriver. C’est un bien grand mot mais aujourd’hui, on a envie de montrer au peuple français qu’on est très fier de ce qu’on peut représenter pour la France et tous les Français. On a envie de le faire“, a expliqué le Gunner. Karim Benzema estime quant à lui que les Bleus ont largement les qualités pour inverser la situation. “Ils ont joué chez eux. Ils ont joué avec leurs atouts : le combat physique. Ils sont rentrés forts dans la partie. Mais individuellement, on est meilleur qu’eux. On a les meilleurs joueurs dans notre équipe. Mais il faut mettre tout ça au service du collectif pour faire un bon match mardi“, a déclaré le Madrilène ce dimanche dans Téléfoot.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)