Gourcuff, Gomis, son club, Aulas se livre !

Jean-Michel Aulas, le président de l'Olympique Lyonnais, aime bien de temps en temps se livrer longuement dans les médias. Cette fois, c'est dans les colonnes du Parisien que le dirigeant rhodanien fait le tour de l'actualité de son club. Il y évoque notamment les dossiers chaud du mercato et les ambitions futures de son club. Extraits.

Jean-Michel Aulas

Le cas Gourcuff

Ce sont les deux actionnaires principaux (NDLR : Jean-Michel Aulas et Jérôme Seydoux) qui ont financé cet investissement. Donc, oui, j'y suis sensible. Tout comme je suis sensible au fait qu'il coûte très cher.On lui a proposé une prolongation pour revenir à un coût cohérent. Ce dont il souffre, c'est d'être un peu anormal, au regard de son transfert, de ses performances et de sa rémunération.On en était proches, mais on n'y est pas parvenu pour l'instant. Si on reste dans le même schéma sur l'année et demie de contrat qu'il lui reste, c'est une mauvaise affaire pour l'OL.

Le cas Gomis

C'est lui qui va décider. Il a démontré plein de choses sur le plan humain depuis les anicroches de cet été. Je voudrais que ça se finisse par une reconduction de contrat
ou par un départ en janvier. Un départ libre en juin serait un échec. Je souhaite surtout de tout coeur qu'il aille au Mondial au Brésil.

Le futur stade

Le stade va se remplir et donner des résultats à l'équipe grâce à ses fonctionnalités. Mais si on construit une telle
enceinte, c'est pour jouer la Coupe d'Europe. Pour Respecter notre plan de financement, on doit avoir au
maximum une saison sans compétion.

Les ambitions

Je n'ai pas abandonné l'idée d'accrocher le podium. Vu les circonstances de nos matchs, on pourrait avoir 4 points de plus. Donc, on peut espérer.