Les Red Devils en pincent vraiment pour Cavani

Edinson Cavani est, bien évidemment, un atout majeur au sein du onze titulaire du Paris Saint-Germain. Ses performances et ses buts ne laisseraient pas de marbre le board de Manchester United.

Edinson Cavani

Une présence qui n'est pas passée inaperçue. Il y a tout pile une semaine, l'équipe du PSG avait éliminée celle de Bordeaux en quarts de finale de la Coupe de la Ligue (3-1). Le manager de Manchester United, David Moyes, se trouvait dans les tribunes du Stade Chaban-Delmas. A en croire le Daily Mail et L'Equipe, la présence du coach des Red Devils en Gironde était tout sauf anodine. En effet, l'ex-technicien d'Everton voulait apparemment observer de près Edinson Cavani. Il a dû attendre le début de la seconde période et l'entrée en jeu de celui qu'on surnomme “El Matador” afin de le voir à l'oeuvre puisqu'il a remplacé Zlatan Ibrahimovic. Visiblement, David Moyes et les Mancuniens auraient fait de la venue du goleador uruguayen une priorité en vue du prochain mercato estival.

Initialement, MU songeait à sortir la grosse artillerie afin de le déloger cet hiver. Mais le coup de fil de Sir Alex Ferguson, passé à l'entraîneur parisien Laurent Blanc, n'aurait pas porté ses fruits. Le Cévenol aurait bien fait comprendre à l'ancien manager de Manchester United qu'Edinson Cavani n'a aucune chance de quitter la capitale avant le 31 janvier. Il faut dire qu'au PSG, l'artificier recruté à Naples, contre une somme de 64 millions d'euros, est un joueur essentiel comme l'attestent ses 19 buts marqués en 27 matches toutes compétitions confondues. A Paris, le natif de Salto confirme qu'il est l'un des meilleurs artilleurs sur la planète foot. Après avoir été refroidis à son sujet, les Red Devils auraient décidé d'attendre six mois de plus avant d'essayer de déloger “El Matador”.

La question est de savoir si “un ménage à trois” entre Edinson Cavani, Wayne Rooney et Robin van Persie serait envisageable sur le papier. Depuis déjà plusieurs semaines, une rumeur persistante fait état du possible départ de l'international anglais en cas de non-qualification de MU pour la prochaine édition de la Ligue des champions. Le coach de Chelsea, José Mourinho, a déclaré qu'il est sûr à 100% que “Wazza” va rendre son tablier en fin de saison. En tout cas une chose est sûre, les décideurs de Manchester United devraient casquer pour s'offrir Edinson Cavani. Le prix de son transfert (supérieur à 70 millions d'euros ?) et ses exigences salariales (au moins 10 millions d'euros par an) pourraient plomber le budget du club anglais qui est distancé en Premier League.