Barça : Laporta accuse Tebas de vouloir le mettre dehors

Joan Laporta a réagi aux accusations de Javier Tebas, concernant le Barçagate et l’état des finances du club. Le président se considère comme la victime.

Le torchon brûle entre LaLiga et le Barça. Javier Tebas a estimé que Joan Laporta devrait quitter son poste, suite aux révélations concernant le paiement de fortes sommes à l’ancien numéro deux de l’arbitrage espagnol : « S'il ne s'explique pas bien ou plus raisonnablement, je pense qu'il devrait », a-t-il indiqué face à la presse. Le dirigeant du foot ibérique est également en conflit avec le Barça sur le dossier de la Super League et celui de ses finances. Joan Laporta lui a répondu, ce mardi.

« Tebas a montré sa phobie du Barça »

En conférence de presse, le président du Barça a tenté de reporter la faute sur le président de la Liga. « Nous regrettons profondément les fuites de documents et de données. Certains nous ont déjà dit qu'il (Tebas) voulait promouvoir une campagne contre le Barça et contre moi, le masque a déjà été enlevé. Il a montré son anti-Barcelonisme, sa phobie du Barça. Il ne voulait pas que Messi joue pour le Barça, a pesté le dirigeant catalan. Il ne nous pardonne pas de ne pas avoir signé avec CVC, ni d'avoir misé sur la Super League », a-t-il expliqué.

Et de poursuivre sur la même tonalité : « Javier Tebas apparaît tous les jours pour parler de nous. Il devrait rester à sa place. Quiconque essaie de dégrader le nom du Barça recevra une réponse forte. Nous attaquerons tous ceux qui diffament. Tebas veut nous déstabiliser. Et je ne partirai pas d’ici. Avec moi, Tebas a compris qu'il ne pouvait pas dominer le Barça à distance. Quiconque essaie de salir l’image du Barça recevra une réponse. Ce que nous avons réalisé nous a coûté beaucoup de travail. Par conséquent, en tant que président de ce club, je ne permettrai pas que de telles tentatives entachent notre histoire. »

LaLiga a par ailleurs exprimé son inquiétude concernant l’état des finances du Barça. Le club serait contraint de réduire sa masse salariale de 200 millions d’euros, lors du mercato estival.

Jordan Belly
Je rédige des articles sur le foot depuis 2003, sport que je suis assidûment depuis la fin des années 80. Plus largement, je travaille sur des projets de contenu SEO ou d’ouvrages dans le domaine de l’édition.