Sa venue à l’ASM, Falcao, le PSG… Signé Berbatov !

Alors que le mercato allait refermer ses portes, les dirigeants de Monaco ont fait le nécessaire afin de s'attacher les services de Dimitar Berbatov. Jusqu'en juin, via un prêt, l'attaquant qui appartient à Fulham va tenter de prouver qu'il a encore de l'essence dans le moteur.

Dimitar Berbatov

“Je cherchais quelque chose de nouveau.” Pendant un point presse, dans le cadre de sa présentation officielle à Monaco, Dimitar Berbatov a fait savoir qu'il voulait vraiment tourner la page Fulham. Sondé par Monaco, le buteur bulgare a aussitôt contacté un de ses “très bons amis”, autrement dit Patrice Evra, qu'il a eu l'occasion de côtoyer à Manchester United. Visiblement, le latéral gauche des Red Devils et de l'équipe de France lui a chaudement recommandé de tenter l'aventure à l'ASM. “Je me suis dit pourquoi pas. En fait, cela a été facile pour moi de choisir. C'est une grande équipe. Je connaissais le coach (Claudio Ranieri) qui a travaillé en Angleterre. C'est une nouvelle aventure. (…) C'est un nouveau challenge, je verrai si je suis capable de m'adapter vite”, a-t-il indiqué.

A la question de savoir s'il a conscience d'être le suppléant de Radamel Falcao, qui est blessé au genou, Dimitar Berbatov a répondu qu'il n'est là “pour prendre la place de personne”. Ensuite, le joueur âgé de 33 ans a reconnu que c'est quand même “un grand défi” pour lui de remplacer le goleador colombien qui espère être remis à temps afin de disputer le Mondial au Brésil. Au sujet de son état de forme, Dimitar Berbatov a simplement fait remarquer, avec humour, qu'il n'a “plus les mêmes cheveux” qu'à l'époque où il jouait à MU. Néanmoins, le natif de Blagoevgrad a le sentiment qu'il peut encore apporter beaucoup de choses à la formation monégasque. “J'essaierai de montrer le meilleur de moi-même. Je suis évidemment un peu plus vieux mais le foot se joue avec la tête. On verra, dans les prochains matches et dans les prochaines semaines, si je suis le même.”

Son objectif est clair : “donner du plaisir” aux fans de l'ASM qui attendent de le voir à l'oeuvre rapidement. Dimanche prochain, “Berba” pourrait porter pour la première fois le maillot du club de la Principauté face au PSG lors du choc de la 24e journée de Ligue 1. Visiblement, Dimitar Berbatov est pressé d'en découdre avec les Parisiens. “C'est parfait de commencer par ce match là, si je peux montrer ce que je sais faire. (…) Paris vient en force, mais Monaco avait fait 1-1 à l'aller. Ce n'est donc pas qu'une question d'individualité mais aussi de collectif.” On l'a compris, le Bulgare veut vite trouver ses marques sur le Rocher et être le joker parfait pour Claudio Ranieri. Histoire, pourquoi pas, de poursuivre l'aventure une saison de plus en France. “Ça dépendra de mes performances et du nombre de buts. Je n'y pense pas pour l'instant”, a-t-il nuancé. Réponse dans cinq-six mois !